Assemblée : l'UMP fustige du gouvernement sur le chômage

le
0
Assemblée : l'UMP fustige <> du gouvernement sur le chômage
Assemblée : l'UMP fustige <> du gouvernement sur le chômage

En décembre, quelque 8100 personnes supplémentaires, sans activité, se sont inscrites à Pôle emploi. Sur l'ensemble de l'année 2014, on dénombre 89 100 demandeurs d'emplois supplémentaires. Au lendemain de la publication de ces statistiques par Pôle emploi, l'UMP a demandé des comptes à l'exécutif, lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée ce mercredi.

, commence par constater Gérard Cherpion. Le député UMP des Vosges demande . Et somme le gouvernement, qui vient d'échouer à inverser la courbe du chômage pour la deuxième année consécutive, de se mettre au travail.  

, est contraint d'admettre en retour François Rebsamen. Mais pas question pour la majorité socialiste porter seule la responsabilité de ce . Le ministre du Travail rappelle que , il y a eu 1,6 millions de chômeurs supplémentaires. Et d'égrainer les chiffres, année après année, pour mieux souligner que le chômage augmentait également lorsque Nicolas Sarkozy était à l'Elysée.

Valls :

L'UMP revient quand même à la charge. , tonne l'élue de Moselle, Anne Grommerch, qui parle de . Sur les bancs du gouvernement, François Rebsamen pousse un profond soupir.

Cette fois, c'est Manuel Valls qui répond à l'opposition sur . Lui aussi rappelle que le phénomène est loin d'être nouveau : Il l'assure, . Mais, lance-t-il à la droite,

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant