Assemblée : confortable majorité pour le projet de budget rectificatif 2014

le
0
Assemblée : confortable majorité pour le projet de budget rectificatif 2014
Assemblée : confortable majorité pour le projet de budget rectificatif 2014

Pour la première fois depuis bien longtemps, le PS est uni. Le second projet de budget rectificatif 2014 a été adopté avec une confortable majorité, ce mardi à l'Assemblée nationale, en première lecture. 298 députés se sont prononcés pour, 238 contre et 17 se sont abstenus, pour une majorité absolue de 269 voix.

Exceptée l'élue de Seine-Maritime, Dominique Chauvel, qui s'est abstenue, les députés du groupe socialiste ont voté «pour» comme un seul homme. Une petite dizaine d'entre eux, dont l'ancienne ministre Delphine Batho, n'a cependant pas pris part au vote. Reste qu'une telle quasi-unanimité de plus en plus rare sur les textes économiques, qui divisent fortement le PS.

Dans la matinée, les frondeurs socialistes avaient annoncé qu'ils voteraient pour ce texte, comme il y a cinq mois. A la différence du projet de budget 2015, le projet de loi de finances rectificative de fin d'année «ne pose pas de problème particulier» et ne contient «rien (...) qui justifierait une abstention», considèrent-ils.

Les Radicaux de gauche, «toujours loyaux»

Ce projet de loi comprend notamment la taxe sur certaines résidences secondaires, la fin de la prime pour l'emploi en vue de son remplacement, l'exonération fiscale pour certains événements sportifs internationaux, le financement en vue d'un Passe Navigo unique en Ile-de-France, les ouvertures et annulations de crédits pour les ministères.

Mais il fait, aux yeux des députés EELV, de l'écologie le «parent pauvre» du collectif budgétaire. Tout comme, déplorent-ils, «il ne porte pas la rupture» qu'ils espéraient. Ils ne sont donc que quatre, au sein du groupe écologiste, à avoir voté en faveur de ce texte. Au total, douze députés du groupe écologiste se sont abstenus et deux -dont Sergio Coronado- ont voté contre. «Toujours loyal», comme son orateur s'est plu à le souligner, le groupe des Radicaux de gauche a, à deux abstentions près, voté le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant