ASSE-TFC : Un chaudron de regrets pour Toulouse

le
0

Ultra dominateurs pendant la première période et jamais menacés par des Stéphanois stériles puis réduits à dix, les Toulousains ont dû se contenter d’un point à Geoffroy-Guichard. La faute à un monstrueux Stéphane Ruffier.

Le debrief

Les week-ends se suivent et se ressemblent pour le TFC. Après la défaite la semaine dernière face à Lyon, les joueurs de Pascal Dupraz ont une nouvelle fois quitté une pelouse de L1 avec énormément de regrets. La faute à ce partage des points à Geoffroy-Guichard face à une équipe stéphanoise qui n’a jamais existé et qui a évolué à dix dans le dernier quart d’heure. Mais les Toulousains n’ont pas su en profiter et inscrire ce petit but qui aurait fait leur bonheur. La faute à un Stéphane Ruffier monstrueux, en état de grâce pendant une première demi-heure que le TFC aurait pu ponctuer avec trois ou quatre buts d’avance. Le gardien des Verts en a décidé autrement et le passage aux vestiaires a sensiblement modifié le visage de cette rencontre. Saint-Etienne, à défaut d’être séduisant et dangereux, a mis un terme à l’opération portes ouvertes et la partie s’est un peu équilibrée, devenant fermée et moins spectaculaire. Bilan : un point pour chaque équipe et une mauvaise opération au classement pour les locaux comme pour les visiteurs.

Le film du match

1ere minute Bien décalé côté droit, Ninkov adresse un centre parfait pour Braithwaite, qui prend le meilleur sur Théophile-Catherine à six mètres de la cage. Sa tête est cadrée mais directement sur Ruffier, qui repousse sur sa ligne au prix d’un beau réflexe. 5eme minute Penalty pour Toulouse suite à un contre rapide. Braithwaite, après une frappe repoussée par Ruffier, est accroché par Clément. C’est Ben Yedder qui se présente pour la sentence avec une frappe croisée à ras de terre. Ruffier, parti du bon côté, bloque le ballon en deux temps. 6eme minute Lancé par Braithwaite, Ben Yedder entre dans la surface côté droit et frappe à ras de terre. Ruffier, bien monté pour fermer son angle, s’interpose et détourne en corner. 24eme minute Coup-franc pour le TFC côté gauche près de la surface stéphanoise. Regattin le frappe vers le second poteau où Diop place sa tête à bout portant. Parade de Ruffier sur sa ligne et dégagement de la défense. Le ballon revient vite avec un long centre vers la surface, une déviation de Diop et une frappe de Ben Yedder. Parade de Ruffier qui se couche sur sa gauche. Tisserand a suivi et marque de près. Mais le but est logiquement refusé pour hors-jeu. 26eme minute Braithwaite accélère côté gauche, entre dans la surface et bute sur Théophile-Catherine. Mais Somalia a suivi et il peut frapper. Un tir enveloppé que Ruffier détourne en corner au prix d’une belle horizontale sur sa gauche. 32eme minute Coup-franc pour Toulouse côté gauche. Il est frappé par Regattin. Diop essaie de reprendre mais ne touche pas le ballon, qui entre dans la cage sur la gauche de Ruffier. But refusé pour une position de hors-jeu du défenseur du TFC. 44eme minute Coup-franc pour Saint-Etienne côté gauche près de l’angle de la surface. Il est frappé rentrant par Eysseric. Pogba ne parvient pas à placer sa tête et le ballon passe finalement de peu à gauche de la cage de Lafont. 72eme minute Théophile-Catherine, à l’angle droit de la surface toulousaine, centre bien vers Eysseric qui reprend sans contrôle depuis le point de penalty. Ça passe un petit mètre à droite de la cage de Lafont. 77eme minute Expulsion de Perrin qui découpe Somalia au niveau de la ligne médiane alors que les Toulousains partaient en contre. Un carton rouge direct qui ne souffre aucune contestation. Le premier de la carrière du capitaine stéphanois.

Les joueurs à la loupe

Saint-Etienne Qui c’est le plus fort ? C’est RUFFIER évidemment ! Le gardien stéphanois a réalisé une première demi-heure exceptionnelle, repoussant tout et écœurant les attaquants stéphanois. Têtes à bout portant, frappes et même un penalty de Ben Yedder : Saint Ruffier a veillé. Devant lui, SALL a quitté la pelouse sur blessure après trente minutes délicates. Remplacé par POGBA qui a fait du bien, notamment dans les duels. PERRIN a lui aussi été en grande souffrance jusqu’à la pause. Plus serein par la suite mais expulsé à l’entame du dernier quart d’heure. Dans les couloirs, THEOPHILE-CATHERINE et ASSOU-EKOTTO ont su rectifier le tir après un début de match très délicat. Dans l’entrejeu du 4-3-3 des Verts, CLEMENT a concédé un penalty mais il a peut-être été le Stéphanois le moins décevant. Car LEMOINE et COHADE ont multiplié les imprécisions et les mauvais choix. Devant, MALCUIT n’a pas su exister dans un rôle inhabituel couloir droit. Remplacé par un HAMOUMA invisible. A gauche, EYSSERIC n’a pas fait beaucoup mieux. Quant à ROUX dans l’axe, il a proposé un gros volume mais sans réelle occasion. Toulouse Si Ruffier a été ultra-sollicité, LAFONT a lui passé une soirée très tranquille sans le moindre arrêt à effectuer. Sa défense a été très solide, à l’image d’une charnière TISSERAND-DIOP qui a parfaitement muselé les attaquants adverses. NINKOV (qui aurait dû concéder un penalty) et YAGO ont également pris le dessus dans leur couloir, avec en prime un bel apport offensif en première période. Dans l’axe du milieu à quatre des Toulousains, BLIN et DIDOT n’ont pas vraiment été bousculés et ils rendent à l’arrivée une copie très correcte. REGATTIN, couloir droit, a lui été très actif mais il a manqué de justesse technique dans le dernier geste. A gauche, mention spéciale pour SOMALIA, peu utilisé cette saison et qui a été très à son avantage face aux Verts. Cela n’a pas été le cas de BEN YEDDER et BRAITHWAITE : le premier rate un penalty et le second a « croqué » deux belles occasions. Deux attaquants qu’on n’a presque plus vus après le repos.

Monsieur l’arbitre au rapport

A l’exception d’un tirage de maillot de Ninkov sur Roux qui aurait dû valoir un penalty aux Verts, M.Jaffredo a plutôt pris les bonnes décisions. Le penalty accordé au TFC est justifié. Tout comme le rouge pour Perrin. A noter également deux buts refusé aux Toulousains pour des hors-jeux là encore justifiés.

Ça s’est passé en coulisses…

- Pour cette réception de Toulouse, Christophe Galtier était privé de Tannane (cheville), Monnet-Paquet (lésion musculaire) et Bahebeck (cuisse). De son côté, Pascal Dupraz a dû composer avec les forfaits de Doumbia (dos), Pesic (mollet), Bostan (épaule) et Moubandjé (suspendu). - Avec neuf buts inscrits en championnat, Nolan Roux a égalé son record sur une saison dans l’élite datant de 2011-12, 2013-14 et 2014-15. L’attaquant stéphanois est le seul joueur à avoir marqué au moins huit buts lors de chacune des cinq dernières saisons de Ligue 1. - Toulouse est invaincu lors de ses huit dernières confrontations face à Saint-Etienne en Ligue 1 (quatre victoires, quatre nuls), sa dernière défaite remontant au 12 février 2012 au Stadium (0-1). Il n’y a d’ailleurs que face à Paris (28.6%) que l’ASSE affiche un plus faible taux de victoires à domicile en Ligue 1 que face à Toulouse (36.4%) parmi les équipes actuellement dans l’élite.

La feuille de match

L1 (36eme journée) / SAINT-ETIENNE – TOULOUSE : 0-0

Stade Geoffroy-Guichard (30 578 spectateurs) Temps frais - Pelouse en bon état Arbitre : M.Jaffredo (6) But : Aucun Avertissements : Sall (23eme) et Clément (29eme) pour Saint-Etienne – Diop (43eme) et Yago (45eme+1) pour Toulouse Expulsion : Perrin (77eme) pour Saint-Etienne Saint-Etienne Ruffier (9) - Théophile-Catherine (5), Sall (Non noté) puis F.Pogba (31eme - 6), Perrin (cap) (4), Assou-Ekotto (5) – Clément (5), Lemoine (4), Cohade (4) puis Söderlund (75eme) – Malcuit (3) puis Hamouma (53eme), Eysseric (4), Roux (5) N'ont pas participé : Moulin (g), Tabanou, Pajot, Selnaes Entraîneur : C.Galtier Toulouse Lafont (5) - Ninkov (5), Tisserand (6), Diop (6), Yago (6) - Blin (5) puis Kana-Biyik (59eme), Didot (6) puis Trejo (91eme), Regattin (5), Somalia (7) puis Akpa-Akpro (83eme) – Braithwaite (cap) (4), Ben Yedder (3) N'ont pas participé : Goicoechea (g), Spajic, Sirieix, Bodiger Entraîneur : P.Dupraz
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant