Assaut lancé à Toulouse contre l'appartement de Mohamed Merah

le
0
LA POLICE À L'ASSAUT DE L'APPARTEMENT ASSIÉGÉ À TOULOUSE
LA POLICE À L'ASSAUT DE L'APPARTEMENT ASSIÉGÉ À TOULOUSE

TOULOUSE (Reuters) - La police a commencé mercredi à donner l'assaut à l'appartement où l'auteur présumé d'une série de sept meurtres ces derniers jours est assiégé à Toulouse, a déclaré à Reuters l'adjoint au maire de Toulouse chargé de la sécurité, Jean-Pierre Havrin.

"Les négociations sont terminées et l'assaut a commencé", a-t-il dit.

Plusieurs sources policières ont confirmé que l'opération menée par le Raid, une unité de police d'élite, avait démarré plus de 20 heures après le début du siège.

Trois détonations ont été entendues par un journaliste de Reuters sur place et une source policière a indiqué que le Raid avait fait sauter une porte et créé une brèche dans un mur.

"Le Raid a fait une brèche dans le mur pour avoir une meilleure vision sur l'appartement", a dit cette source, ajoutant que les policiers n'y étaient pas encore entrés.

Selon une autre source policière, Mohamed Merah, un Français d'origine algérienne âgé de 24 ans, "repoussait de plus en plus l'heure de sa reddition, voire refusait de se rendre", ce qui a incité les autorités à faire monter la pression.

Il a revendiqué ses actes lors de la négociation avec les policiers et fait savoir qu'il préparait d'autres attaques contre des policiers et un militaire, affirmant qu'il était en mission pour Al Qaïda.

Il est suspecté d'être l'auteur de trois meurtres de militaires à Toulouse et Montauban et de la tuerie d'une école juive de Toulouse lundi où ont péri un rabbin et trois enfants.

Jean-Décotte, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant