Assaut final des rebelles syriens contre l'EI à Manbij

le
0
    BEYROUTH, 12 août (Reuters) - Les combattants des Forces 
démocratiques syriennes soutenus par les Etats-Unis ont annoncé 
vendredi avoir lancé l'assaut final pour déloger les derniers 
activistes du groupe Etat islamique (EI) encore présents dans la 
ville de Manbij, près de la frontière turque dans le nord de la 
Syrie. 
    Les FDS, aidées par les frappes aériennes américaines, ont 
indiqué la semaine passée avoir repris le contrôle presque 
complet de cette agglomération malgré des poches de résistance. 
    L'attaque lancée vendredi est "la dernière opération et 
l'assaut final", a commenté Charfan Darwish, porte-parole des 
forces arabes syriennes et kurdes. 
    Une centaine de membres de l'EI se trouvent encore dans le 
centre de la ville et ils se servent de civils comme de 
boucliers humains, a-t-il précisé. Plusieurs civils ont été tués 
en tentant de fuir, a-t-il ajouté. 
    L'offensive des FDS entamée en mai avait permis de reprendre 
rapidement plusieurs zones autour de Manbij mais la progression 
s'était ralentie à l'approche de la localité. 
    Les rebelles syriens ne voulaient pas lancer une attaque de 
grande envergure à l'intérieur de la ville afin de protéger les 
civils. 
     
 
 (Suleiman al-Khalidi et John Davison; Pierre Sérisier pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant