Assassinat d'Hervé Gourdel : la communauté musulmane prête à se mobiliser

le
4
Assassinat d'Hervé Gourdel : la communauté musulmane prête à se mobiliser
Assassinat d'Hervé Gourdel : la communauté musulmane prête à se mobiliser

Aziz, 36 ans, a d'abord « une pensée pour la famille » de l'otage français assassiné, Hervé Gourdel. « La décapitation, c'est la pire des choses qui puisse arriver à un homme, il faut être privé de coeur, avoir pris des drogues pour tuer comme ça. Ils n'ont rien compris à l'islam parce que notre religion, c'est la paix », martèle cet électricien franco-marocain attablé à la terrasse d'un café du centre-ville de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). « Ces assassins ne sont pas des vrais musulmans », enchaîne son voisin Hamza, agent d'accueil.

L'annonce de la mort d'Hervé Gourdel a choqué la communauté musulmane de l'Hexagone. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) s'est dit « horrifié » par « un tel crime qui ne mérite qu'un châtiment exemplaire par la justice de Dieu et celle des hommes ». A Saint-Ouen, tous les musulmans que nous avons rencontrés hier soir étaient « touchés dans leur coeur mais aussi dans leur foi » par l'horrible sort réservé à Hervé Gourdel. Seule une jeune femme y voyait une sorte de complot international. « Tout ça est peut-être manipulé par des Etats qui veulent qu'on déteste les musulmans du monde entier », lâchait-elle.

Aziz, lui, n'est pas seulement « en colère » contre les « criminels », il est aussi inquiet. « Les musulmans sont déjà suffisamment stigmatisés dans notre pays. Mais maintenant, ça va être encore pire », s'alarme-t-il. Fadia, 23 ans, est sur la même longueur d'onde. « C'est sûr, on va faire les frais de cette barbarie. L'islam, c'est doux, c'est le respect, c'est haram (NDLR : interdit en arable) d'enlever une vie, les terroristes me foutent la rage », s'indigne la demoiselle qui porte le voile. « Il faut que la communauté musulmane se révolte pour dire non à ces horreurs. On ne l'entend pas assez. En même temps, ce n'est pas simple de donner de la voix, la religion nous dit d'être discrets », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 25 sept 2014 à 18:18

    On ne peut et doit pas mettre TOUT dans le même sac...La chrétienté a, elle aussi, bcp à se faire pardonner. Il y a des endroits sur Terre, ou les religions vivent en bonne harmonie...Ce sont les HOMMES mauvais qui mettent la pagaille partout.

  • M7093115 le jeudi 25 sept 2014 à 13:54

    Bravo tout de même , c'est un pas vers une attitude humaine et un rejet de la folie sanguinaire...

  • zorbas le jeudi 25 sept 2014 à 13:37

    Les moines de tibhirine ne vous ont pas suffit...

  • janaliz le jeudi 25 sept 2014 à 13:26

    Et si on parlait un peu du Qatar et de l'Arabie Saoudite. De l'argent gris qu'ils investissent dans l'hexagone. J'ai un petit exemple, un certain club de foot... A bannir !