Assassinat d'Hervé Gourdel : choc et incompréhension en Algérie

le
0

Après la décapitation de l'otage français Hervé Gourdel par un groupe qui dit avoir fait allégeance à l'organisation de l'État islamique en Irak, la France et l'Algérie dénoncent un acte odieux. En Algérie c'est l'émotion, le choc et l'incompréhension. Hassan Moali, journaliste à El Watan à Alger était notre invité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant