Assassinat d'Hervé Gourdel : certains de ses ravisseurs identifiés

le
1
Assassinat d'Hervé Gourdel : certains de ses ravisseurs identifiés
Assassinat d'Hervé Gourdel : certains de ses ravisseurs identifiés

«Les auteurs devront être châtiés». Tels étaient les mots de François Hollande, le président de la République, dès la confirmation, le 24 septembre, de la mort d'Hervé Gourdel, l'otage français assassiné par un groupe de jihadistes lié à l'Etat islamique (EI). Les investigations sur les auteurs de cet assassinat semblent en tout cas progresser puisque le ministre algérien de la Justice, Tayeb Louh, a annoncé mardi que «les premiers éléments de l'enquête ont permis d'identifier certains des membres du groupe terroriste auteurs de ce crime».

Quelques minutes auparavant, l'Armée du Califat en Algérie avait d'ailleurs diffusé une vidéo où l'on voyait le groupe prêter allégeance, de façon collective, aux combattants de l'Etat islamique. Certains apparaissaient à visage découvert.

«L'identification des assassins d'Hervé Gourdel par les autorités algériennes laisse espérer que justice sera rendue. C'est une exigence absolue», a immédiatement commenté, sur Twitter, Eric Ciotti. Le député UMP des Alpes-Maritimes est originaire du village où Hervé Gourdel avait ouvert son bureau de guides de montagne. «Je demande des sanctions très sévères contre les assassins, maintenant identifiés, de notre compatriote Hervé Gourdel», a, lui, commenté le maire UMP de Nice, Christian Estrosi, qui connaissait également le randonneur. «Nous devons tous être intraitable face à de tels bourreaux et avec ceux qui font peser sur notre civilisation de telles menaces», a-t-il ajouté.

L'identification des assassins d'H.Gourdel par les autorités algériennes laisse espérer que justice sera rendue.C'est une exigence absolue-- Eric Ciotti ? (@ECiotti) 30 Septembre 2014

Nous devons tous être intraitable face à de tels bourreaux et avec ceux qui font peser sur notre civilisation de telles menaces #Gourdel-- Christian Estrosi (@cestrosi) 30 Septembre 2014

L'enquête sur l'enlèvement et ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4358281 le mercredi 1 oct 2014 à 09:20

    Sûr qu'ils ont de la famille en France