Assange réfugié à l'ambassade d'Équateur à Londres

le
0
Le fondateur de WikiLeaks cherche à échapper à une extradition vers la Suède en demandant l'asile politique. Quito examine son dossier.

À Londres

Julian Assange a créé la surprise en trouvant refuge à l'ambassade de l'Équateur à Londres. Le fondateur de WikiLeaks, qui fait l'objet d'une demande d'extradition vers la Suède, s'est présenté dans les locaux de Knightsbridge mardi après-midi. L'ambassade a confirmé dans la soirée qu'elle avait bien accueilli Assange et que les autorités de Quito allaient examiner sa demande d'asile politique.

De son côté, Scotland Yard a précisé mercredi matin qu'Assange était passible d'arrestation pour avoir enfreint le régime de liberté conditionnelle auquel il est soumis depuis la fin de l'année 2010.

Ce énième coup de théâtre vient ponctuer une saga judiciaire qui dure depuis plus d'un an et demi. Julian Assange est accusé de viol et d'agression sexuelle en Suède. Les faits remonteraient au mois d'août 2010. Assange a toujours nié ces accusations.

Le couperet du 28 juin

Mais l'Australien a maintenant épuisé toutes ses voies de recours judiciaires au Royaume

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant