Assad promet un «séisme» en cas d'intervention en Syrie

le
0
Dans un entretien au Daily Telegraph , le président syrien prévient qu'une éventuelle intervention étrangère «enflammerait la Syrie et la région».

C'est sa première interview à un média occidental depuis le début de l'insurrection en Syrie, il y a sept mois. Dans un entretien au Daily Telegraph de dimanche, Bachar el-Assad a menacé les Occidentaux d'un «nouvel Afghanistan» s'ils s'avisaient d'intervenir en Syrie. «Il existe une ligne de faille et si vous jouez avec celle-ci vous risquez de provoquer un séisme», affirme-t-il. «Voulez-vous connaître un nouvel Afghanistan ou même des dizaines d'Afghanistan ? Un problème en Syrie embrasera toute la région», prévient-il. «Damas est désormais le centre de la région. Si l'idée est de diviser la Syrie, cela reviendra à diviser toute la région», a indiqué le chef de l'Etat.

Le dirigeant syrien, qui s'attend à ce que la communauté internationale «fasse monter la pression» même si aucun projet d'intervention n'est pour l'heure évoqué, considère que la protestation en Syrie n'a rien à voir avec le printemps arabe. «Notre histoire est différente de l'Egypte

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant