Assad prêt à une trêve "si les terroristes ne l'exploitent pas"

le
0
    BEYROUTH, 20 février (Reuters) - Le président syrien Bachar 
al Assad s'est dit prêt à un cessez-le-feu en Syrie à condition 
que les "terroristes" ne cherchent pas à exploiter une trêve à 
leur avantage et que les pays qui les soutiennent arrêtent de 
les aider. 
    "Nous avons dit que nous étions prêts à stopper les 
opérations militaires mais la question est liée à des facteurs 
plus importants (...) comme empêcher les terroristes d'utiliser 
(ce cessez-le-feu) pour améliorer leurs positions", a-t-il 
déclaré selon un site officiel d'informations de la présidence 
syrienne. 
    Une trêve doit aussi garantir que "d'autres pays, et 
spécialement la Turquie, ne puissent continuer à envoyer (en 
Syrie) des terroristes et des armes, ou toute forme de soutien 
logistique", a ajouté Bachar al Assad. 
 
 (John Davison et Ali Abdelatti au Caire; Guy Kerivel pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant