Assad pourrait rester au pouvoir pendant la transition - Cameron

le
1

LONDRES, 29 septembre (Reuters) - La Grande-Bretagne accepte l'idée que Bachar al Assad reste au pouvoir pendant une période de transition en Syrie mais il ne pourra pas se maintenir à terme, a déclaré mardi le Premier ministre britannique, David Cameron. "Ce que dit l'Amérique, et que j'approuve, c'est qu'il faut une transition mais qu'il est clair qu'à la fin Assad ne peut pas être à la tête de la Syrie", a dit David Cameron à la chaîne télévisée CBS. "Cela ne marcherait pas car il n'est pas possible de vaincre l'EIIL (Etat islamique) tant que ce type dirige le pays", a-t-il poursuivi. "Assad est l'un des sergents-recruteurs de l'EIIL." Barack Obama et Vladimir Poutine se sont entendus lundi pour chercher une porte de sortie diplomatique au conflit syrien et pour se coordonner dans la lutte contre le groupe djihadiste, mais Washington et Moscou ne sont toujours pas d'accord sur le sort à réserver à Bachar al Assad. ID:nL5N11Y4EO "Le problème, jusqu'à présent, est que la Russie et l'Iran n'arrivent pas à envisager un Etat syrien sans Assad", a ajouté David Cameron. "Nous devons les convaincre qu'une nouvelle Syrie, avec un nouveau dirigeant, n'irait pas nécessairement contre leurs intérêts et aiderait au contraire à se débarrasser de l'EIIL." (Guy Faulconbridge; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mardi 29 sept 2015 à 18:57

    Bachar est l'élu légitime du peuple syrien et les imprécations des étrangers font pitié.