Assad ne partira que si le peuple le lui demande-presse russe

le
2

MOSCOU, 16 septembre (Reuters) - Bachar al Assad ne quittera le pouvoir que si le peuple le lui de demande et certainement pas sous la pression occidentale, a-t-il déclaré dans un entretien diffusé accordé à la presse russe. "Le président arrive au pouvoir par la volonté du peuple lors d'élection, et s'il part, il part parce que le peuple le demande, pas par la volonté des Etats-Unis, du Conseil de sécurité de l'Onu, de la Conférence de Genève ou du Communiqué de Genève (le texte signé par les puissances mondiales appelant à une transition en Syrie NDLR)" a dit le chef d'Etat syrien. "Si le peuple veut que le président reste, le président reste. Dans le cas contraire, il doit immédiatement démissionner." Le soutien de l'Iran, qui a livré des équipements militaires à Damas, a été crucial dans la lutte contre le terrorisme en Syrie, a-t-il dit, tout en ajoutant que Téhéran n'a pas envoyé de troupes sur place. (Lidia Kelly et Gabriela Baczynska,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3155433 le mercredi 16 sept 2015 à 10:06

    qui se ressemble s'assemble ....on croirait entendre les énormes mensonges de Poutine . Il n'y a pas de soldats russes en Crimee , il n'y a pas d'invasion russe au Dombas , il n'y a qu'une aide humanitaire a Bachar etc . Deja chez nous , les politiciens mentent , mais se font critiquer et reprendre , mais dans des dictatures , c'est autant qu'ils respirent et sans limite !

  • M8252219 le mercredi 16 sept 2015 à 10:05

    C'est la démocratie vue par Poutine. Avec un sparadrap sur la bouche et les mains menottées dans le dos ils vont certainement pouvoir donner leur avis.?