Assad et les forces iraniennes doivent quitter la Syrie, dit Ryad

le
0

RYAD, 31 octobre (Reuters) - La Russie et l'Iran doivent accepter de fixer une échéance et des modalités pour le départ du président syrien Bachar al Assad et le retrait de toutes les forces étrangères, a estimé samedi le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al Djoubeïr, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Sky News. L'Iran et l'Arabie saoudite ont participé vendredi à la conférence internationale de Vienne sur le conflit syrien, ce qui était inédit pour Téhéran. "Les deux points sur lesquels nos avis divergent sont, d'une part, la date et les modalités du départ d'Assad et, d'autre part, la date et les modalités du retrait des forces étrangères, en particulier iraniennes. Ce sont les deux points fondamentaux sans lesquels aucune solution n'est possible", a déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères. Les représentants 17 pays réunis vendredi à Vienne pour discuter de l'avenir de la Syrie après plus de quatre ans de guerre civile se sont bornés à appeler à un cessez-le-feu et à un processus menant à des élections libre. ID:nL8N12U4NZ (Mostafa Hashem, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant