Assad doit partir, la France n'a pas varié sur ce point-Hollande

le
2

NATIONS UNIES, 28 septembre (Reuters) - La France n'a pas changé de position sur le règlement du conflit syrien et continue de considérer que toute solution politique doit écarter le dirigeant syrien Bachar al Assad, a déclaré lundi François Hollande. "Nous devons tout faire pour qu'une transition politique puisse être trouvée en Syrie", a dit le président français lors d'un point de presse en marge de l'Assemblée générale des Nations unies, à la suite du discours du président russe Vladimir Poutine. "Cette transition, elle passe nécessairement par le départ de Bachar al Assad, rien n'a changé", a-t-il souligné. "Si nous voulons trouver une solution politique, nul ne peut l'imaginer avec Bachar" al Assad, a-t-il réaffirmé en réponse à la question d'un journaliste. "Je m'y refuse, Barack Obama s'y refuse, d'autres dirigeants s'y refusent. (...) Les Russes doivent en tirer les conséquences", a ajouté le président français. Il a souhaité qu'une alternative au numéro un syrien soit trouvée avec la Russie et les pays de la coalition. (John Irish, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le lundi 28 sept 2015 à 19:10

    Comment le petit peut-il encore ergoter, lui qui à tout raté !

  • manx750 le lundi 28 sept 2015 à 19:06

    "Hollande doit partir. Les Français n'ont pas changé sur ce point !" (le peuple)