Assad dénonce une "agression flagrante" de la coalition US

le
1
    BEYROUTH, 19 septembre (Reuters) - Bachar al Assad, cité 
lundi par des médias officiels syriens, a déclaré que le 
bombardement mené par la coalition dirigée par les Etats-Unis 
qui a tué plusieurs dizaines de soldats syriens constituait une 
"agression flagrante". 
    L'incident, pour lequel l'armée américaine a plaidé l'erreur 
de cible, démontre, ajoute le président syrien, "un 
accroissement du soutien apporté aux terroristes par des pays 
s'opposant à la Syrie". 
    D'après le ministère russe de la Défense, plus de 60 soldats 
syriens ont péri dans ces frappes conduites samedi à Daïr az 
Zour, dans le nord-est de la Syrie. L'Observatoire syrien des 
droits de l'homme (OSDH), citant une source militaire, a fait 
état d'au moins 90 soldats syriens tués. 
 
 (John Davison; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 il y a 3 mois

    si la syrie avait eu l'arme atomique comme son voisin du sud ouest, nul doute que les syriens viraient en paix aujourd'hui.