Assad annonce un référendum en Syrie

le
0
Le président syrien, qui a encore nié avoir donné l'ordre de tirer sur les citoyens, a promis dans un discours mardi de «ramener la sécurité» en frappant les «terroristes» d'une main de fer.

Cela risque de ne pas suffire pour contenter l'opposition mais c'est un début. Bachar el-Assad a annoncé dans un discours mardi la tenue d'un référendum sur une nouvelle Constitution en mars. «Lorsque la commission sur la nouvelle Constitution aura terminé ses travaux, il y aura un référendum populaire car cette question intéresse tout le monde», a-t-il précisé.

L'élaboration d'une nouvelle constitution était l'une des principales revendications de l'opposition au début du mouvement de contestation lancé le 15 mars, mais les opposants ont ensuite exigé le départ du président syrien.

Or Bachar el-Assad l'a redit mardi: il ne compte pas démissionner. «Je gouverne avec la volonté du peuple et si je renonce au pouvoir, ce sera aussi avec la volonté du peuple», a-t-il affirmé. Il s'est à nouveau défendu d'avoir donné des ordres de tirer sur son peuple,accusant des parties étrangères de «chercher à déstabiliser» le pays.

Un complot de l'étranger dénoncé

Alo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant