Assad accuse l'armée turque de combattre en Syrie

le
0
 (actualisé avec citation d'Assad) 
    MOSCOU, 31 mars (Reuters) - Le président syrien, Bachar al 
Assad, a accusé l'armée turque de combattre en Syrie. 
    Dans une interview diffusée jeudi par l'agence de presse 
russe RIA, le maître de Damas estime que les relations avec la 
Turquie seraient bonnes si le président turc, Recep Tayyip 
Erdogan, ne s'immisçait pas dans les affaires intérieures de la 
Syrie. 
    "L'armée turque, qui n'est pas turque mais qui est en fait 
l'armée d'Erdogan, combat actuellement en Syrie(...). Le peuple 
turc n'a pas d'hostilité vis-à-vis de la Syrie. Nos relations 
seraient bonnes si Erdogan ne s'immiçait pas", a dit Bachar al 
Assad. 
    Il a déclaré par ailleurs qu'il était prêt à organiser une 
élection présidentielle anticipée si tel était le souhait du 
peuple syrien. 
    Dans l'interview à RIA, il se dit prêt à coopérer avec tout 
insurgé qui serait disposé à poser les armes, afin d'éviter la 
poursuite du bain de sang en Syrie, où le conflit a débuté en 
mars 2011.  
    Le déploiement d'un contingent de casques bleus des Nations 
unies en Syrie serait, d'autre part, illogique et impossible à 
mettre en oeuvre, à en croire Bachar al Assad. 
    "C'est irréaliste car de tels contingents agissent sur la 
base d'accords internationaux", a-t-il dit à RIA. "De tels 
accords doivent avoir l'aval de certains pays. Quels pays? Dans 
le cas présent, il n'y a pas d'autre pays. Il n'y qu'une seule 
entité, le gouvernement syrien". 
 
 (Lidia Kelly; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant