ASML rate le consensus, bonne surprise sur les commandes

le
0
    * Le bénéfice du T3 est inférieur aux attentes 
    * Le carnet de commandes soutenu par le lancement d'une 
nouvelle machine 
    * L'action gagne près de 3% 
 
 (Actualisé avec détails, cours de Bourse) 
    AMSTERDAM, 19 octobre (Reuters) - ASML Holding  ASML.AS , 
important fournisseur de l'industrie des semi-conducteurs, a 
publié mercredi un bénéfice inférieur aux attentes mais son 
chiffre d'affaires et son carnet de commandes ont agréablement 
surpris les investisseurs. 
    A la Bourse d'Amsterdam, à 9h45 GMT, l'action ASML gagnait 
2,85% à 95,47 euros, tandis que l'indice AEX du marché 
néerlandais  .AEX  était stable et que le Stoxx des hautes 
technologies  .SX8P  accusait un léger recul.  
    Le groupe néerlandais a fait état d'un bénéfice net de 396 
millions d'euros sur la période juillet-septembre, contre 322 
millions pour la même période de l'an dernier. Les 17 analystes 
interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne 410 millions 
d'euros. 
    Le chiffre d'affaires trimestriel, à 1,82 milliard d'euros, 
a en revanche dépassé le consensus, qui le donnait à 1,72 
milliard.  
    Pour les trois derniers mois de l'année, ASML prévoit un 
chiffre d'affaires situé entre 1,7 et 1,8 milliard d'euros. 
    Il a précisé avoir reçu trois commandes pour sa nouvelle 
machine baptisée "NXE:3400 EUV system" qui utilise la 
technologie EUV (ultraviolet extrême), un nouveau système de 
lithographie pour lequel six clients se sont déjà fermement 
engagés. 
    ASML dit avoir inscrit pour le trimestre en cours dans son 
carnet de commandes 1,42 milliard d'euros de nouveaux contrats, 
un chiffre supérieur à la prévision moyenne de 1,24 milliard des 
analystes. 
    Le succès d'ASML dépend en partie de la rapidité avec 
laquelle le secteur adopte ses nouvelles machines, dont le coût 
unitaire avoisine 100 millions d'euros. Elles sont actuellement 
en test chez plusieurs grands fabricants de puces avant leur 
mise en production à grande échelle.  
    Mercredi, saluant les perspectives d'adoption de la 
technologie EUV, les analystes de Bernstein ont réaffirmé leur 
recommandation d'achat avec un objectif de cours à 12 mois de 
120 euros.  
 
 (Toby Sterling, Juliette Rouillon et Claude Chendjou pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant