ASML promet une hausse des ventes, le titre monte

le
0
    AMSTERDAM, 20 janvier (Reuters) - ASML  ASML.AS , 
spécialiste des équipements de production de semiconducteurs, a 
publié mercredi des résultats supérieurs aux attentes au titre 
du quatrième trimestre et prédit que les ventes de sa nouvelle 
génération de machines allaient contribuer de manière importante 
à gonfler son chiffre d'affaires à partir du deuxième trimestre. 
    Ces annonces font monter le titre à la Bourse d'Amsterdam, 
malgré le mouvement de baisse généralisé en Europe. L'action 
ASML gagne 2,21% à 75,43 euros à 08h05 GMT, seule hausse de 
l'indice Euro Stoxx 50  .STOXX50E  des 50 principales valeurs de 
la zone euro. 
    Le groupe néerlandais, fournisseur des plus grands 
fabricants de semi-conducteurs au monde, comme Intel, Samsung et 
TSMC, a dégagé au quatrième trimestre un bénéfice net de 292 
millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 1,43 milliard 
d'euros. 
    Ces deux résultats sont inférieurs à ceux de l'an passé mais 
supérieurs aux attentes des analystes, qui prédisaient un 
bénéfice de 268 millions d'euros sur des ventes à 1,42 milliard. 
    ASML pense enregistrer au premier trimestre un chiffre 
d'affaires de 1,3 milliard d'euros avant de le voir augmenter 
"significativement" sur les trois mois suivants en anticipant 
une augmentation des capacités de production de ses clients, qui 
basculent vers une nouvelle génération de puces. 
    Le directeur général Peter Wennink a souligné que le recul 
attendu des ventes au premier trimestre ne traduisait pas un 
ralentissement de l'activité mais un effet de calendrier de 
livraisons des nouvelles machines, des systèmes de lithographie 
permettant de cartographier les circuits, qui coûtent 100 
millions d'euros chacune. 
    Un nouveau cycle de production "va arriver et il débutera au 
deuxième trimestre", a-t-il dit. "Cela ne se limitera pas au 
deuxième trimestre, cela continuera tout au long de l'année." 
    Cette activité dans les puces va plus que compenser le 
ralentissement attendu des commandes de la part des fabricants 
de mémoires, a poursuivi Peter Wennink. 
    Il a dit que la nouvelle génération de machines fabriquées 
par ASML, des EUV, atteignait tous ses objectifs de performance 
lors des tests effectués par les fabricants de semiconducteurs 
avant le lancement de la phase de production commerciale vers la 
fin de la décennie. 
    Le groupe compte sur cette nouvelle génération de machines 
pour porter son chiffre d'affaires annuel à 10 milliards d'euros 
d'ici 2020. 
 
 (Toby Sterling; Bertrand Boucey pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant