ASML: des inquiétudes sur l'avenir de la technologie EUV.

le
0

(CercleFinance.com) - ASML Holding décroche lourdement ce mercredi à la Bourse d'Amsterdam suite à des commentaires d'Intel laissant planer un doute sur l'avenir de la technologie EUV (ultraviolet extrême) sur laquelle mise beaucoup le groupe néerlandais.

Lors de son forum 'Intel Developer' organisé à San Francisco, le groupe californien a annoncé qu'il allait collaborer avec le concepteur de processeurs ARM dans le cadre de sa nouvelle méthode de gravure en 10 nm.

Un choix qui exclut a priori la technologie lithographique EUV développée par le néerlandais ASML, qui est aujourd'hui l'un des premiers fournisseurs mondiaux pour l'industrie des semi-conducteurs.

'Intel a déclaré lors de sa conférence que les machines EUV ne pourraient pas être prêtes pour le lancement de la production de prochaine génération (7nm) et le groupe a d'ailleurs l'intention de démarrer cette nouvelle génération de produits sans forcément avoir recours à l'EUV', expliquent les analystes de Bryan Garnier.

'Le géant des puces a été clair: il n'utilisera pas la technologie EUV tant que son efficacité n'aura pas atteint un niveau acceptable', ajoute le bureau d'études, qui conseille de 'vendre' l'action ASML.

Les commentaires d'Intel laissent donc penser que la lithographie EUV, dont ASML cherche actuellement à accélérer le développement, pourrait ne pas être utilisée tout de suite dans la production à grande échelle.

D'autres professionnels ne se disent pas surpris par les annonces d'Intel.

'C'est logique, estime pour sa part Berenberg, que la technologie EUV ne soit pas implantée d'ici à un ou trois ans'. 'Nous pensons que les outils EUV ne décolleront pas en volume d'ici à 2019/2020', prévient le broker allemand.

Notons par ailleurs que Samsung n'a pas caché son intérêt pour les produits d'ASML. Il s'agirait là du premier déploiement de la technologie EUV dans les usines du géant coréen.

Reste que la valorisation généreuse d'ASML en Bourse laisse peu place à l'erreur, selon les spécialistes. Le mois dernier, UBS avait d'ailleurs décidé de retirer sa recommandation d'achat en raison d'une valorisation jugée pleine.

Coté sur Euronext Amsterdam, le titre perd actuellement 5% à 93,1 euros, signant de loin la plus forte baisse d'un indice AEX en repli de 0,5%.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant