ASIT Biotech fait la course en tête

le , mis à jour le
0
Asit Biotech profite de la sortie de piste de Circassia. (© DR)
Asit Biotech profite de la sortie de piste de Circassia. (© DR)

Asit Biotech n’est pas seule sur le créneau des allergies respiratoires. D’autres sociétés travaillent sur des traitements visant la désensibilisation des allergies aux pollens de graminées, d’ambroisie, aux acariens ou encore aux poils de chat. La française Stallergenes et la danoise ALK Abello sont les plus connues et certains de leurs produits sont déjà commercialisés. Mais la concurrente directe d’ASIT était, jusqu’à peu, une biotech britannique, Circassia, tout entière consacrée à la R&D et positionnée, comme ASIT, sur des traitements de nouvelle génération.

Sortie de Circassion suite à des résultats négatifs dans un essai 

Mais Circassia vient de sortir de piste. La société a publié, en début de semaine, des résultats négatifs dans un essai clinique de phase finale (III) évaluant son traitement («Fel d 1») chez des patients allergiques aux poils de chat. Bilan : aucun différence significative n’est observable entre les patients traités et ceux soumis au placebo.

Les dirigeants, «surpris et déçus» ont décidé de suspendre les autres développements en cours dans les pollens de graminée et l’ambroisie, menés avec la même technologie. Ils réservent leur décision en ce qui concerne les projets dans les acariens et le bouleau.

Circassia, dont l’introduction en bourse en 2014, fut la plus importante levée de fonds jamais réalisée en Europe

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant