Asie: trafic de gélules à base de chair humaine

le
0
Les douanes sud-coréennes ont saisi ces derniers mois plus de 17.000 gélules contenant de la chair humaine séchée. Le trafic proviendrait du nord-est de la Chine.

Depuis le mois d'août 2011, les douanes sud-coréennes ont arrêté 29 personnes qui transportaient dans leurs bagages des gélules contenant de la poudre de chair humaine et provenant du nord-est de la Chine. Le gouvernement chinois a assuré qu'il enquêtait sur cet horrible trafic, mais sans résultats à ce jour.

Les gélules sont produites à partir de f½tus, de bébés mort-nés et de placenta humain, et sont censées donner une grande force physique, avoir un effet rajeunissant et aider les patients atteints de cancer en phase terminale. Les principaux centres de production semblent situés dans de grandes villes chinoises comme Yanji, Jilin, Qingdao et Tianjin. Des analyses ADN réalisées par le laboratoire des douanes d'Incheon, en Corée du Sud, ont montré que le contenu des gélules était «de 99,7 % à 99, % d'origine humaine».

Au total, plus de 17.000 gélules ont été saisies par les douanes, lors de contrôles dans les aéroports et dans des colis postaux int...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant