Asie-Pacifique : l'absence d'Obama, une aubaine pour la Chine

le
0
Les 21 membres de l'Apec se réunissent à Bali. L'occasion pour Pékin de faire avancer ses pions dans la région.

L'absence du président américain au Forum de coopération économique de l'Asie-Pacifique (Apec), qui se tient à Bali, à partir de dimanche, nuit aux efforts de Washington visant à créer une vaste zone de libre-échange qui réunirait 12 pays de la région, à l'exception notable de la Chine.

Il s'agit du Partenariat transPacifique (TPP), que Washington veut lancer d'ici à la fin de l'année. Le TPP réunit le Japon, l'Australie, le Brunei, le Canada, le Chili, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, le Pérou, Singapour, les États-Unis et le Vietnam. Soit 40 % du PIB mondial.

Cet ensemble commercial exclut a priori la Chine, même si Pékin a manifesté récemment son intérêt pour le projet. Le sommet de l'Apec devait être l'occasion de sonder les intentions chinoises sur ce dossier clé... Au moment où Barack Obama est affaibli, Pékin devra...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant