Ashton Carter en visite dans la région du Kurdistan irakien

le
0

(actualisé avec précisions) ERBIL, Irak, 24 juillet (Reuters) - Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter est arrivé vendredi à Erbil pour une visite surprise dans la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien, présentée par les Etats-Unis comme l'un de leurs plus solides partenaires dans la lutte contre l'Etat islamique. Ashton Carter devait rencontrer dans la foulée Massoud Barzani, le président Kurdistan irakien, et des soldats américains stationnés dans la région. Sa visite intervient au lendemain de son passage, surprise lui aussi, à Bagdad où il a rencontré les principaux dirigeants irakiens qui tentent de reprendre l'avantage dans leur lutte contre les combattants de l'Etat islamique. ID:nL5N10323F S'ils ont publiquement déploré à plusieurs reprises les échecs de l'armée irakienne face aux combattants islamistes, les Etats-Unis ont souvent loué la solidité des Kurdes. Les peshmergas ont repoussé l'Etat islamique dans le nord de l'Irak et ont par la même occasion étendu le territoire de leur région autonome. S'exprimant devant des journalistes qui l'accompagnaient dans sa visite, Ashton Carter a qualifié les combattants kurdes de "force puissante et efficace" et a dit son impatience de rencontre Massoud Barzani, un vétéran de la guérilla qui luttait contre le régime de Saddam Hussein. "Les Kurdes donnent l'exemple de ce que nous cherchons, c'est à dire une force efficace sur le terrain qui protège ses intérêts, reste unie et défend son territoire", a déclaré le mois dernier le secrétaire à la Défense devant le Congrès. Les discussions prévues vendredi à Erbil devraient notamment permettre aux dirigeants kurdes de renouveler leurs demandes d'aides en matériel militaire. Le Pentagone a dit qu'il examinerait ces demandes, notamment celle qui porte sur la livraison de véhicules capables de résister aux mines. (Phil Stewart,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant