Asahi confirme un accord pour racheter Grolsch, Peroni

le
0
LE BRASSEUR ASAHI VA RACHETER LES MARQUES GROLSCH, PERONI
LE BRASSEUR ASAHI VA RACHETER LES MARQUES GROLSCH, PERONI

TOKYO/BRUXELLES (Reuters) - Asahi Group Holdings a annoncé mercredi avoir conclu un accord provisoire en vue de racheter les marques de bière de SABMiller Peroni, Grolsch et Meantime pour 329,7 milliards de yens (2,55 milliards d'euros).

Anheuser-Busch Inbev, qui en train de fusionner avec SABMiller, a confirmé de son côté avoir reçu une offre ferme du brasseur japonais.

Les deux parties vont maintenant entamer un processus d'information et de consultation du personnel pendant lequel Asahi bénéficiera d'une période d'exclusivité.

Avec la cession de Grolsch et Peroni, qu'il entend boucler avant mars, le numéro un mondial de la bière espère obtenir le feu vert des autorités de la concurrence à son projet d'acquisition de SABMiller pour plus de 100 milliards d'euros.

Asahi est le premier brasseur japonais avec une part de marché de 38% mais il cherche des débouchés à l'international car depuis 20 ans la baisse de la population et l'engouement pour le vin pèsent sur les ventes de bière dans l'archipel.

"Avec ce projet d'acquisition, Asahi entend développer sa base de croissance en Europe et devenir un acteur mondial", a déclaré le groupe japonais dans un communiqué.

L'offre est conditionné au feu vert de la Commission européenne au rachat de SABMiller par AB InBev.

On rapportait en janvier, de sources proches du dossier, qu'Asahi et le thaïlandais Thai Beverage avaient atteint la phase finale des enchères ouvertes pour le rachat de Peroni et de Grolsch, de même que les fonds de capital-investissement PAI Partners et Bain Capital et le fonds d'investissement européen EQT.

AB InBev a déjà accepté de céder la participation majoritaire de SABMiller dans le brasseur américain MillerCoors à Molson Coors, son partenaire au sein de cette coentreprise, pour 12 milliards de dollars.

(Ritsuko Ando à Tokyo et Robert-Jan Bartunek à Bruxelles, avec Pamela Barbaglia à Londres, Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant