Artprice : mise au point sur l'action PRC et perspectives 2016

le
3

PARIS, January 20, 2016 /PRNewswire/ --

Suite aux questions de nombreux actionnaires, la société Artprice fait savoir que le krach mondial qui affecte notamment la Bourse de Paris vise principalement: le secteur pétrolier et parapétrolier du fait de l'effondrement des cours du pétrole (-75% en 18 mois) , le secteur automobile et ses équipementiers visés par le scandale Volkswagen, le secteur bancaire et le secteur biotech par ses déconvenues.

Artprice rappelle son pré-rapport du Marché de l'Art du 18.1.2016 qui traduit une très bonne santé du Marché de l'Art mondial, avec des volumes en augmentation, avec presque tous les indices d'Artprice à la hausse sur les différents secteurs du Marché de l'Art. De même, le marché chinois est parfaitement stabilisé avec des indices à la hausse. Le rapport du Marché de l'Art 2015 sortira en exclusivité AFP le 27/02/2016.

Enfin pour 2016, les indices avancés d'Artprice (Art Market Confidence Index / AMCI) sont en territoire positif.

Au regard de ces données macro et microéconomiques, le Marché de l'Art s'affirme depuis 10 ans comme une valeur refuge face aux crises économiques et financières avec des rendements conséquents et récurrents. Enfin Artprice connaît une croissance à deux chiffres de son C.A pour 2015 et ambitionne un taux de croissance à deux chiffres pour 2016.

Artprice, dans son pré-rapport, annonce que l'année 2015 confirmera la stabilisation du Marché de l'Art à l'échelle mondiale face à une crise économique et financière sans précédent, et confirme ainsi que le Marché de l'Art demeure une véritable valeur refuge, génératrice de plus-values.

En Occident, le produit des ventes aux enchères conserve le niveau atteint en 2014. La variation entre les deux exercices est nulle. Le total des revenus en ventes publiques s'élève aujourd'hui à plus de 11,2 Mrd$, alors qu'il atteignait tout juste 4,6 Mrd$ en 2005.

Sans même inclure la Chine, le Marché de l'Art a donc ainsi plus que doublé en 10 ans!

Cette montée en puissance est particulièrement visible pour le marché haut-de-gamme. Alors qu'une enchère supérieure à 100 m$ constituait la plus parfaite exception il y a quelques années encore (arrivée une seule fois en 2004), on compte deux enchères à plus de 140 m$ en 2015 et un nombre très impressionnant et croissant d'oeuvres supérieur à 10m$.

Les chefs-d'oeuvre artistiques constituent aujourd'hui bien plus que de simples placements financiers, puisqu'ils résistent à toutes les fluctuations économiques. Pour simple référence, le taux de croissance perpétuel sur une oeuvre supérieure à 100 000 $ est de 12 à 15 %.

La stabilisation du Marché de l'Art passe principalement par l'intensification des échanges sur l'ensemble des continents. En Occident, plus de 360 000 oeuvres ont changé de mains au cours des 12 derniers mois. C'est +40% de plus qu'en 2005 et +3% de mieux que l'an dernier.

La Chine de son côté, après avoir connu deux années de croissance consécutives, supporte un ajustement très bien géré . Entre 2008 et 2010, alors que l'économie mondiale était secouée par la crise financière, la taille du marché chinois avait été multipliée par quatre, passant de 844 m$ à plus de 3,7 Mrd$ en ventes publiques !

Depuis lors, les résultats de ventes de la Chine ont évolué d'année en année autour des 4 Mrd$, pour finalement retrouver en 2015 un niveau similaire à celui de 2010. L'année 2015 et les prévisions 2016 pour la Chine surprendra les pessimistes. Pour mémoire, en 2000, son marché était inférieur à 170 m$.

De façon générale, la société Artprice reconnaît dans les résultats de l'année 2015 la solidité du Marché de l'Art qui ne fléchit pas. New York, Londres et Hong Kong ont particulièrement montré qu'elles constituent des places de marché inébranlables.

Fruit d'une alliance unique entre Artprice, le Leader mondial de l'information sur le Marché de l'Art, présidé et fondé par thierry Ehrmann, et son puissant partenaire institutionnel Chinois Artron et sa filiale AMMA présidé par Wan Jie, le 14ème Rapport Annuel du Marché de l'Art mondial va donner enfin une parfaite lecture du marché pour l'Orient et l'Occident.

Les deux entités mettent leurs ressources en commun pour analyser le Marché de l'Art global avec une exhaustivité jamais atteinte jusqu'alors, permettant ainsi de dévoiler les enjeux d'une compétition d'une rare férocité notamment entre Usa et Chine.

Ce rapport (450 pages) contiendra le célèbre classement Artprice des 500 artistes les plus puissants au monde, le top 100 des enchères, l'analyse par pays et par capitale, l'analyse par périodes et par médiums, les différents indices d'Artprice et 21 chapitres clés pour décrypter implacablement le Marché de l'Art. Il sera comme chaque année accessible gratuitement en PDF en 7 langues.

Les leviers d'une telle croissance depuis 2000 passent par la facilité d'accès aux informations sur le Marché de l'Art, la spectaculaire progression de la dématérialisation des ventes - le tout sur Internet avec 95% des acteurs connectés - la financiarisation du marché, l'accroissement des consommateurs d'art (de 500 000 à l'après-guerre à 70 millions en 2015), leur rajeunissement, l'extension du marché à toute la Grande Asie, zone Pacifique, Inde, Afrique du Sud, Moyen-Orient et Amérique du Sud.

Ils passent aussi par l'industrie muséale (700 nouveaux Musées/an) devenue une réalité économique mondiale au XXIème siècle. Il s'est construit plus de Musées entre 2000 et 2015 que durant tout le XIXème et XXème siècles. Cette industrie dévoreuse de pièces muséales est l'un des facteurs primordiaux de la croissance spectaculaire du Marché de l'Art.

Le Marché de l'Art est désormais mature et liquide sur tous les continents, offrant des rendements de 12% à 15% par an pour les oeuvres supérieures à 100 000 $ démontrant qu'il est un marché refuge en période de crise finan cière et économique.

Le Pouvoir de l'Art constitue un Soft Power essentiel pour les Etats-Unis, la Chine et à une autre échelle le Qatar.

Les prix de l'Art ne cessent ainsi de changer d'échelle. Après avoir stagné sur une fourchette haute de 10 m$ dans les années 1980 puis atteint au cours des années 2000 la barre des 100 m$, ils ont franchi le 5 février 2015 selon " The New York Times " la barre des 300 m$ avec la vente d'un Gauguin par un acheteur qatarien. Cette échelle est, selon Artprice, " appelée à franchir le milliard de dollars très prochainement. ".

L'Artprice Global Index progresse encore sur de très nombreuses catégories.

http://www.artprice.com (c) 1987-2015 thierry Ehrmann

A propos d'Artprice :

Artprice est cotée sur Eurolist by Euronext Paris, SRD long only et Euroclear : 7478 - Bloomberg : PRC - Reuters : ARTF.

Artprice, avec plus de 14 ans de communication réglementée sur l'Eurolist, se fait un point d'honneur de produire toute l'information nécessaire aux professionnels des marchés financiers mais aussi aux néophytes du Marché de l'Art. Toutes les questions des 18 000 actionnaires d'Artprice trouvent systématiquement leurs réponses dans l'information réglementée d'Artprice qu'elle diffuse en ligne par son diffuseur homologué par l'AMF http://www.actusnews.com

Artprice recommande vivement d'éviter le forum de Boursorama qui fait l'objet de nombreuses poursuites notamment pénales pour violation du code monétaire et financier (fausses informations); voir détail des procédures dans le Document de Référence AMF 2014 page 52 à 54 dépôt AMF 24/07/2015.

Artprice est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l'Art avec plus de 30 millions d'indices et résultats de ventes couvrant plus de 604 000 Artistes. Artprice Images(R) permet un accès illimité au plus grand fonds du Marché de l'Art au monde, bibliothèque constituée de 118 millions d'images ou gravures d'oeuvres d'Art de 1700 à nos jours commentées par ses historiens.

Artprice enrichit en permanence ses banques de données en provenance de 4 500 Maisons de Ventes et publie en continu les tendances du Marché de l'Art pour les principales agences et 7200 titres de presse dans le monde. Artprice met à la disposition de ses 3,6 millions de membres (members log in), les annonces déposées par ses Membres, qui constituent désormais la première Place de Marché Normalisée(R) mondiale pour acheter et vendre des oeuvres d'Art à prix fixe ou aux enchères (enchères réglementées par les alinéas 2 et 3 de l'article L 321.3 du code du commerce).

Sommaire des communiqués d'Artprice : http://serveur.serveur.com/press_release/pressreleasefr.htm

et http://twitter.com/artpricedotcom

Découvrir l'alchimie et l'univers d'Artprice http://web.artprice.com/video dont le siège social est le célèbre Musée d'art contemporain Abode of Chaos / Demeure du Chaos. http://goo.gl/zJssd

https://vimeo.com/124643720

Suivre en temps réel toute l'actualité du Marché de l'Art avec Artprice sur Facebook, Google+ et principalement sur Twitter: http://twitter.com/artpricedotcom

https://www.facebook.com/artpricedotcom

https://plus.google.com/+Artpricedotcom/posts

http://artmarketinsight.wordpress.com

Musée d'Art Contemporain : https://www.facebook.com/la.demeure.du.chaos.theabodeofchaos999

Contact : Josette Mey : e-mail : ir@artprice.com

CONTACT: +33-(0)4-78-220-000


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sion1 le jeudi 21 jan 2016 à 09:04

    Quel est le rapport de ce communiqué avec "la mise au point sur l'action PRC" ?

  • M3245486 le mercredi 20 jan 2016 à 16:13

    Bravo pour votre réaction. C'est rare pour une société.Mais les seuls vendeurs et acheteurs sont les robots des banques gangsters qui sont sans limite pour aucune action. Et aucun état ne prend de mesure. ils peuvent vous couler ...

  • M7651794 le mercredi 20 jan 2016 à 14:07

    donc en résumé le marché de l'art s est bien porté en 2015 et tout ses acteurs en on bénéficié ....sauf artprice