Artprice : CA T3, adoption de la directive européenne des enchères électroniques en droit français et perspectives 2010

le
0
Communiqué

PARIS, November 12 /PRNewswire/ --

CHIFFRE D'AFFAIRES CONSOLIDE 3EME TRIMESTRE 2009

    
    Chiffre d'affaires en En Keuros   3T09       3T08        Variation en %
    Internet                          1 138      1 293       -12
    Indices et autres prestations     42         46          -9
    Edition                           4          17          -76
    Télématique                       0          3           -100
    Total 3ème Trimestre              1 184      1 359       -13
 
    Chiffre d'affaires en En Keuros   2T09       2T2008      Variation en %
    Internet                          755        1 123       -33
    Indices et autres prestations     97         91          7
    Edition                           2          6           -67
    Télématique                       0          5           -100
    Total 2emeTrimestre               854        1 225       -30
 
    (attaque DDOS juin 2009)
 
    Chiffre d'affaires en En Keuros   1T2009     1T2008      Variation en %
    Internet                          996        1 343       -26
    Indices et autres prestations     116        70          66
    Edition                           5          6           -17
    Télématique                       1          4           -75
    Total 1er Trimestre               1 118      1 423       -21

Le chiffre d'affaires du T3 est en légère baisse exceptionnelle de 13 %, pour rappel, un facteur principal explique cette baisse très provisoire qui est la rupture conventionnelle par décision unilatérale d'Artprice de tous les contrats de partenariats médias et opérateurs Internet (ex.: Boursorama) où Artprice mettait ses banques de données à disposition des sociétés tierces, moyennant rétribution. Ces ruptures ne concernent pas le partenariat avec Google. Cette action impacte donc le CA du 3T mais la clôture de ces contrats intervenue fin 2008 ou début 2009 permet mécaniquement à Artprice de retrouver en direct, sa clientèle avec 100 % du chiffre d'affaires acquis à Artprice au lieu d'une reversion minorée réalisée par le Partenaire au profit d'Artprice. La société Artprice, dans le cadre de la réforme des ventes aux enchères en ligne (directive européenne sur les services) se doit juridiquement de contrôler 100 % des flux acheteurs et vendeurs de sa place de marché.

Pour information, le C.A. T3 est supérieur en C.A. Internet au C.A. Internet de la même période en 2008 à périmètre égal (hors contrats de partenariat ). Ce qui laisse prévoir que Artprice renoue avec la croissance de son C.A. après l'attaque DDOS de juin (Voir les 3 communiqués officiels des 5, 9 et 30 juin 2009) et la crise du marché de l'Art et ce, dès le second semestre 2009.

Perpectives 2009/2010

Transposition de la directive européenne des enchères électroniques en droit français et perspectives 2009-2010

Thierry EHRMANN, fondateur et président d'Artprice, confirme que la transposition, en droit interne, de la Directive communautaire 2006/123/CE sur les services incluant la notion d'opérateur en ligne pour les ventes aux enchères électroniques est parfaitement conforme aux différents travaux parlementaires et commissions auxquels Artprice a amené préalablement son concours et ses données.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant