Artips : une dose d'art au quotidien

le
1
Artips : une dose d'art au quotidien
Artips : une dose d'art au quotidien

Entrée dans la vie active, Coline Debayle, 25 ans, s'est rendue compte que se cultiver relève souvent du parcours du combattant. Et pour la jeune étudiante (Science Po, HEC) qu'elle était il y a encore un an, c'était juste inconcevable. Un constat partagé à 100% par Jean Perret, ingénieur développeur de 28 ans et passionné d'histoire de l'art qu'elle rencontre lors d'un « Start up week-end ».

2 000 euros de capital de départ

Convaincus que l'art concerne tout le monde et que « l'histoire de l'art peut sembler parfois codée ou poussiéreuse », les deux jeunes gens lancent en avril 2013 Artips, un site qui offre à ses abonnés « une dose d'art au quotidien ». Chaque jour, les abonnés reçoivent une « anecdote décalée dont on se souviendra toujours sur une oeuvre d'art célèbre ou inconnue et qui se lit en une minute ».

Pour se lancer dans l'aventure, les deux jeunes gens ont mis 1 000 euros chacun. Ils se sont entourés de Gérard Marié, leur « grand sage », professeur d'histoire de l'art qui, habitué à s'adresser à des néophytes comme à des débutants, valide tous les contenus et « nous aide à rendre l'histoire de l'art plus accessible ».

Plus de 100 000 abonnés

Le succès est très vite au rendez-vous et aujourd'hui, le site compte plus de 100 000 abonnés. Média gratuit, son modèle économique repose sur des partenariats avec des musées qui souhaitent promouvoir des anecdotes sur leurs oeuvres, mais aussi avec des entreprises qui, à l'instar de BNP Paribas, offrent à leur collaborateurs des anecdotes culturelles estampillés Artips.

Campagne de crowdfunding

Face à une demande de plus en plus importante, les deux dirigeants veulent lancer une application pour mobile « Les 10 secrets d'un musée ». Ils viennent de lancer une campagne de crowdfunding sur la plate-forme KickStarter pour réunir les 16 000 euros dont ils ont besoin. Coline Debayle est d'autant plus confiante qu'elle a été désignée ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4314275 le mardi 2 juin 2015 à 12:55

    Un moyen simple. Commencer par s'inscrire dans une bibliothèque municipale, ensuite l'appétit vient en mangeant.