Arthur Longo : " Peut-être faire un podium "

le
0
Arthur Longo : " Peut-être faire un podium "
Arthur Longo : " Peut-être faire un podium "

Arthur, les Jeux Olympiques, c'est plus d'entrainement que d'habitude ? Mentalement vous êtes plus impliqué chaque jour ?Oui forcément. On cherche la qualité sur tous les entrainements, cette petite chose, ce gain d'énergie qui vous pousse vers le haut. 

Quelles sont vos ambitions pour ces JO ?Je me suis fixé un gros run. Une grosse performance que j'ai envie de réaliser, et si elle est bien réalisée ça peut peut-être faire un podium. Je me fixe comme objectif vraiment le top, je pars pour quelque chose de gros et puis on verra bien.

« On a vu des travaux pas pensables »

Il y a beaucoup de concurrence en half-pipe ?Ouais il y a notamment Shaun White, des gens très durs à aller chercher. Mais c'est la course d'un jour, je me sens bien donc j'y crois.

Un mot sur la Russie et les polémiques présentes autour de ces Jeux de Sotchi, qu'en pensez-vous ?A Vancouver en 2010, tout s'y prêtait, tout était parfait. Je suis allé en Russie pour une Coupe du monde préolympique, et c'était moins le cas. On a vu des travaux pas pensables, jour et nuit dans la poussière. C'est un vrai gouffre financier et je pense que c'est un peu dommage, il y a des endroits peut-être un peu plus légitimes pour accueillir ces JO. Mais j'espère qu'ils font ça dans le respect de chacun.

Mais avez-vous l'impression, en quelque sorte, de cautionner tout ça ?Je ne vais pas aller là-bas pour faire de la politique. Mais c'est vrai qu'en tant qu'athlète, on peut faire passer des messages. Dans le passé on a vu des actions magnifiques, un peu révolutionnaires. Et c'est peut-être aussi la responsabilité des sportifs et des athlètes de véhiculer des messages forts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant