Arthuis, le troisième homme pour le Sénat

le
0
Le sénateur centriste de la Mayenne dispose de l'ancienneté nécessaire pour légitimer sa candidature.

C'est l'outsider de la course pour le fauteuil de président du Sénat. L'austère Jean Arthuis, sénateur centriste de la Mayenne et président de la commission des finances de la haute assemblée, fait figure de «troisième homme» dans cette compétition. L'hypothèse de sa victoire, pour peu probable qu'elle soit, ne saurait être écartée.

Officiellement, l'homme ne vise pas si haut. «Je suis en campagne pour ma réélection comme sénateur de la Mayenne, argumente-t-il. J'espère être reconduit comme président de la commission des finances du Sénat. Et je considère que Gérard Larcher a un bon bilan en tant que président de notre assemblée».

Il reste que Arthuis remplit plusieurs des conditions requises pour décrocher la timbale si le rapport de forces issu des urnes dimanche le permet. Sénateur depuis 23 ans, ce parlementaire dispose de l'ancienneté nécessaire pour que sa candidature paraisse légitime. D'autant qu'il préside le conseil général de la Mayenne de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant