Arthrose : alternatives nouvelles à la chirurgie

le
0
INFOGRAPHIE - Les traitements combinent la lutte contre la douleur et contre le handicap.

«L'arthrose n'est plus considérée comme une simple usure du cartilage liée au vieillissement, mais comme un syndrome qui affecte l'ensemble des tissus de l'articulation, et même les tendons et les muscles qui s'y rattachent, rappelle François Rannou, rhumatologue et directeur de recherche Inserm à l'hôpital Cochin (Paris). Sa prise en charge doit donc être multimodale, pour tenir compte de tous les éléments en jeu.»

Si l'âge est bien un facteur de risque de l'arthrose, elle peut cependant se développer très tôt et mettre de nombreuses années avant de présenter des symptômes cliniques visibles. À l'heure actuelle, cette maladie se retrouve ainsi chez 16 % des personnes de plus de 55 ans et atteint 70 % des plus de 65 ans, un chiffre en augmentation régulière depuis une vingtaine d'années. En 2030, l'arthrose pourrait toucher 22 % de la population française.


Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

L'arthrose se manifeste par des douleurs au niveau des artic

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant