Arthaud loin du compte

le
0
INFOGRAPHIE - La candidate LO n'a atteint que 0,57% des voix, un score inférieur à 2007 (1,33%).

Nathalie Arthaud étrenne son nouveau statut d'égérie de Lutte ouvrière avec 0.57% des suffrages. C'est un mauvais résultat, mais c'est vrai qu'elle n'avait pas la tâche facile: depuis 1974, et à six reprises (le record absolu du nombre de candidatures), c'est l'inamovible Arlette Laguiller qui venait s'adresser aux «travailleuses, travailleurs» avec un score record de 5,72% en 2002, mais seulement 1,33% en 2007. Avec plus d'agressivité qu'«Arlette» qui a veillé de près sur la campagne, Nathalie Arthaud a défendu les thèmes habituels de LO: interdiction des licenciements, contrôle des ­entreprises par les salariés, répartition du travail sans diminution de salaire.

«Les bulletins de vote ne nous permettent pas de changer la vie», affirme la seule candidate communiste trotskiste révolutionnaire du scrutin, dont on peut penser qu'on la retrouvera quand même en 2017.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant