Arte veut "conforter sa stratégie" d'ouverture

le
0
Vasaleks/Shutterstock.com
Vasaleks/Shutterstock.com

(AFP) - Arte, qui se veut "moins docte" depuis l'an dernier, va "conforter" cette stratégie pour la rentrée, tout en allant "encore plus loin dans l'ouverture", avec notamment la série "Top of the Lake" de Jane Campion, a dit lundi sa présidente, Véronique Cayla.

"À l'heure où bon nombre de chaînes bouleversent leur grille, Arte fait figure d'exception. Nous, nous allons en effet pour notre part conforter la stratégie mise en oeuvre en 2012", la chaîne se voulant désormais plus légère, "moins docte", et "beaucoup plus ancrée dans le présent", a souligné Véronique Cayla lors de la conférence de presse de rentrée d'Arte.

En France, la chaîne publique franco-allemande a enregistré 1,9% de part d'audience au premier semestre 2013, en hausse de 12% par rapport à la même période en 2012.

"Il n'y a aucune raison de changer ce qui fonctionne", a estimé Véronique Cayla, tout en annonçant que la chaîne allait cependant "continuer à être inventive" dans ses programmes, en allant notamment "encore plus loin dans l'ouverture aux autres arts et le mélange des genres".

Dans la nouvelle grille d'Arte figureront ainsi notamment des séries télévisées réalisées par des cinéastes, telles que "Top of the Lake" de la Néo-Zélandaise Jane Campion ("La leçon de piano"), diffusée en novembre, ou encore "P'tit Quinquin" de Bruno Dumont ("Camille Claudel 1915").

Arte proposera aussi une collection documentaire sur les écrivains européens, ou en 2014 des fictions adaptées de pièces de théâtre ("Le jeu de l'amour et du hasard" de Marivaux réalisé par Valérie Donzelli, "La forêt" d'Alexandre Ostrovski par Arnaud Desplechin...).

Côté documentaires, l'un des événements sera la diffusion en octobre du film "L'image manquante" de Rithy Panh sur le génocide au Cambodge, prix de la section "Un Certain regard" au dernier Festival de Cannes, aux côtés d'enquêtes sur l'évasion fiscale, l'attentat de Karachi ou la viande in vitro.

Précurseur depuis quelques années en terme de programmation transmedia, Arte continuera à innover sur le web, avec notamment "Intime Conviction" avec Philippe Torreton, une fiction criminelle diffusée à l'antenne qui sera accompagnée par un dispositif web permettant aux internautes de suivre le procès de l'accusé.

À l'occasion des élections européennes de 2014, Arte s'efforcera par ailleurs de s'"européaniser" davantage, en consacrant notamment ses magazines à des thématiques européennes à partir de janvier 2014, et avec la mise en place d'un site web spécifique consacré à l'année européenne.

slb/pjl/DS

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant