Art précolombien : la collection Barbier-Mueller aux enchères chez Sotheby's

le
0
Art précolombien : la collection Barbier-Mueller aux enchères chez Sotheby's
Art précolombien : la collection Barbier-Mueller aux enchères chez Sotheby's

(AFP) - La collection d'art précolombien Barbier-Mueller, considérée comme la plus exceptionnelle en mains privées depuis plus d'un siècle, sera vendue aux enchères par Sotheby's à Paris en mars sur décision de la famille, a annoncé lundi la maison de ventes.

Elle est estimée par Sotheby's autour de 20 millions d'euros.

Les 22 et 23 mars, environ 300 oeuvres des arts du Mexique, d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud seront dispersées, après trois semaines d'exposition à Paris (jusqu'au 17 septembre chez Sotheby's Paris), Hong Kong, (du 5 au 8 octobre), New York (du 3 au 13 novembre), avant Londres.

La collection Barbier-Mueller d'art précolombien se distingue par plusieurs chefs-d'oeuvre de nombreuses fois publiés et exposés, notamment au British Museum : la statue Chupicuaro, le vase céphalomorphe Maya, la tête en céramique Maya de l'ancienne collection John Huston et la statue de la déesse de l'eau, époque Aztèque, acquise par Josef Mueller en 1920, ainsi que l'urne anthropomorphe de l'île de Marajo (Brésil).

Des sculptures en pierre et en bois, des céramiques, des tissus et objets rituels, tous représentatives des plus importantes cultures préhispaniques, complètent la collection qui depuis une vingtaine d'années était exposée en résidence à Barcelone (Espagne).

La famille Barbier-Mueller forme une dynastie emblématique de collectionneurs : dès 1908, Josef Mueller acquiert à Paris des oeuvres maîtresses d'Hodler et de Cézanne. Ouvrant sa collection aux chefs-d'oeuvre de l'art universel, il achète à Paris, en 1920, sa première et importante oeuvre d'art préhispanique, la "Déesse de l'eau" Aztèque.

"Egalement grand esthète, son gendre Jean Paul Barbier-Mueller portera cette collection à l'excellence qui la caractérise aujourd'hui", souligne Sotheby's.

Né en 1930, Jean Paul Barbier-Mueller conserve pour le moment le reste de sa vaste collection qui porte sur l'Antiquité, l'Afrique, l'Asie et l'Océanie.

Son épouse Monique, fille de Josef Mueller, collectionne l'art moderne et contemporain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant