Art contemporain : inauguration à Rennes du premier Frac "nouvelle génération"

le
0
Art contemporain : inauguration à Rennes du premier Frac "nouvelle génération"
Art contemporain : inauguration à Rennes du premier Frac "nouvelle génération"

(AFP) - Le nouveau bâtiment du Fonds régional d'art contemporain de Bretagne (Frac), le premier en France dit de "nouvelle génération", a été inauguré jeudi à Rennes par la ministre de la Culture Aurélie Filipetti et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, président du conseil régional.

L'édifice de 5.000 m², signé par l'architecte Odile Decq et situé dans un quartier en cours d'urbanisation, "correspond à l'ambition des Frac de deuxième génération, de conservation et, surtout, de diffusion et d'ouverture vers le public" de l'art contemporain, a affirmé Aurélie Filipetti. Il "montre à quel point l'art contemporain est fait pour l'ensemble de la population", s'est-elle félicitée.

Les Frac de nouvelle génération, dont la nouveauté est d'être équipés d'espaces d'exposition, visent à attirer de nouveaux publics. D'autres projets sont en cours dans le Centre, en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Franche-Comté, Nord-Pas-de-Calais et en Aquitaine.

"Favoriser la création contemporaine" est "un des piliers de la politique culturelle que j'entends mener", a également déclaré la ministre. "Malgré des contraintes budgétaires très fortes sur mon ministère qui a beaucoup souffert ces dernières années, (...) nous ferons en sorte de pouvoir renouveler cette politique culturelle", a-t-elle souligné.

La construction du bâtiment du Frac, auparavant installé dans une ancienne école près de Rennes, marque "un nouvel acte de décentralisation culturelle", a de son côté affirmé Jean-Yves Le Drian, pour sa dernière inauguration en tant que président du conseil régional.

L'édifice du Frac Bretagne est un monolithe sombre, traversé par un puits de lumière sur ses quatre niveaux, jusque dans les réserves au sous-sol. Il abrite une grande galerie d'exposition de 500 m2 et deux autres espaces d'exposition de 360 et 140 m², ainsi qu'un service éducatif et une documentation.

L'architecte Odile Decq a notamment construit le musée d'art contemporain de Rome, le restaurant de l'Opéra Garnier à Paris et la Banque populaire de l'Ouest à Rennes, avec Benoît Cornette, qui lui a valu une reconnaissance internationale.

Le bâtiment a coûté 18,3 millions d'euros, financés à 60% par le conseil régional, à 30% par l'Etat et à 10% par la ville de Rennes.

Le Frac Bretagne, dont la collection compte quelque 4.700 oeuvres de 543 artistes - l'une des plus importantes de France - a été créé en 1981 à l'initiative du ministère de la Culture et de la Région.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant