Arsenal : Y.Sanogo explique son choix

le
0
Arsenal : Y.Sanogo explique son choix
Arsenal : Y.Sanogo explique son choix

En fin de contrat à Auxerre, l'attaquant international Espoirs français Yaya Sanogo (20 ans) a paraphé un bail de quatre ans avec Arsenal. Explications. « Arsène Wenger (le manager des Gunners) est venu me voir à Paris et a été très franc, explique le Bourguignon dans les colonnes de L'Equipe. Il m'a dit que si je venais, j'allais avoir ma chance. Ça faisait un an et demi que je n'avais pas joué, en raison de blessures. Qu'il vienne jusqu'à moi témoignait de son intérêt. Plein de clubs étaient intéressés. Sur la balance, c'était Lille ou Arsenal. Au départ, je voulais aller à Lille, mais l'approche de M.Wenger a fait la différence. Beaucoup disent que mon entourage a choisi pour moi. C'est faux. Les gens aiment bien parler? Mais c'est moi qui joue, qui marque et rate les occasions. J'ai donc pris ma décision comme un grand. »

Auteur de neuf buts cette saison en Ligue 2, Yaya Sanogo espère désormais s'imposer chez le quatrième de Premier League, même si la route est encore longue. « Je ne suis pas encore prêt, concède le natif de Massy. C'est un championnat rugueux, je vais travailler. On verra comment mon corps réagira. Mais ça ira. Je viens pour apprendre, emmagasiner de l'expérience. Mon objectif de jouer mais pas d'être numéro 1 dès la première saison. C'est un des huit meilleurs clubs du monde. On ne m'attend pas forcément. Mais je me donnerai à fond aux entraînements pour grappiller du temps de jeu. Il n'y a pas de trop tôt ou de trop tard. Certains, c'est vrai, s'y sont brûlé les ailes. Mais beaucoup ont réussi. J'ai perdu beaucoup de temps et j'espère le rattraper au fils des années. »

Après avoir refusé de rempiler, Yaya Sanogo pourrait néanmoins retrouver l'AJA sous la forme d'un prêt la saison prochaine. « C'est au boss, à M.Wenger, de décider. Ça ne me pose aucun problème. Du moment que je joue. Auxerre restera toujours dans mon c?ur, pas de souci. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant