Arsenal : Wenger revient sur son clash avec Mourinho

le
0
Arsenal : Wenger revient sur son clash avec Mourinho
Arsenal : Wenger revient sur son clash avec Mourinho
Arsène Wenger, le manager d'Arsenal, s'est excusé pour son altercation avec José Mourinho lors de Chelsea-Arsenal. Pour autant, le technicien français estime que l'affaire a pris une trop grosse ampleur.

Arsène Wenger et José Mourinho sont revenus dimanche dans Téléfoot sur TF1 sur leur altercation lors de la victoire de Chelsea face à Arsenal (2-0), le 5 octobre dernier. Et, pour une fois, l'entraîneur portugais n'a pas trop voulu polémiquer : « C'est une bonne question pour vous. Il (Arsène Wenger) parle mieux français que moi, a expliqué le manager des Blues avec le sourire. Il peut communiquer avec vous. Je ne peux rien expliquer car, une image, c'est plus important que des mots. Et je n'ai pas de mots pour expliquer une image que tout le monde peut regarder... » Arsène Wenger s'est lui un peu plus étendu sur cet événement : « On a un peu trop donné d'importance à ce qu'il s'est passé, a annoncé d'emblée le manager d'Arsenal. Avec le recul, je peux dire que je n'aurais pu dû réagir du tout. Je regrette toujours le moindre signe de violence donc je m'en excuse. »

« Cela fait partie de ces matchs où tout est survolté, a poursuivi l'Alsacien qui, comme Mourinho, n'a pas été sanctionné par la Ligue anglaise. Il y a eu des problèmes d'avant-match avec un coup d'envoi retardé. C'était un match important dans nos têtes et il y a un passé lourd... Mais il ne faut pas exagérer. Vous voyez la moitié de ça sur un terrain de rugby et ça n'émeut personne. Je voulais juste dire à l'arbitre que l'intervention de Gary Cahill sur Alexis Sanchez méritait un carton rouge. Et pour avoir revu les images, c'était le cas. L'arbitre (ndlr : M.Atkinson) ce jour-là a pris beaucoup de mauvaises décisions. Je ne suis pas rentré sur le territoire technique de Chelsea. J'étais à l'extérieur. » Vivement le match retour fin avril...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant