Arsenal voit rouge, Martial voit double

le
0

West Ham qui fait tomber Manchester City, Diego Costa qui fait disjoncter Arsenal, et Newcastle qui fonce tout droit vers une crise.

L'équipe de la journée : West Ham

L'Emirates Stadium, Anfield et maintenant l'Etihad Stadium. West Ham a un appétit d'ogre et n'en finit plus de manger du gros. Après avoir croqué Arsenal en amuse-bouche, dégusté Liverpool à l'apéro, les Hammers sont venus à bout d'un sacré morceau en plat principal, Manchester City. Et pour ce faire, les hommes de Slaven Bilić ont mis leurs tripes sur la table. Une victoire au courage obtenue notamment grâce à Victor Moses et Diafra Sakho, buteurs, et Winston Reid, infranchissable en défense centrale. Asphyxiés par des Citizens ultra dominateurs (72% de possession de balle, 27 tirs au but), les Londoniens ont passé leur seconde mi-temps à dégager le ballon le plus loin possible quand celui-ci revenait automatiquement vers les cages d'Adrian. Avec ce succès, Dimitri Payet et sa bande mettent fin à la belle série de onze victoires consécutives de City. Mais surtout, ils en profitent pour grimper à la troisième place du classement, à trois points de leur victime.

Le joueur de la journée : Diego Costa

Une seule frappe cadrée et aucune occasion franche. Techniquement, Diego Costa a réalisé une prestation bien pauvre face à Arsenal samedi. Et pourtant, l'international espagnol a gagné le match à lui tout seul sur sa meilleure action de la rencontre. Un enchaînement plein de vice et de malice. Une main dans la face de Koscielny, un coup de tête sur le défenseur français et quelques mots dans la langue de Camões susurrés à l'oreille de Gabriel Paulista. Il n'en faut pas plus pour faire disjoncter le défenseur brésilien, et toute son équipe avec. Paulista sort du terrain et les Gunners du match. Kurt Zouma et Eden Hazard n'ont plus qu'à achever le travail. Et Diego Costa de sortir sous une ovation de Stamford Bridge et les éloges de José Mourinho. Les chiens n'entraînent pas des chats.

Le but de la journée : Matt Ritchie

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant