Arsenal trouve son système et (presque) sa place

le
0
Arsenal trouve son système et (presque) sa place
Arsenal trouve son système et (presque) sa place

En s'imposant avec la manière contre Newcastle (4-1) après avoir gagné Southampton, Arsenal écarte les outsiders pour retrouver progressivement son strapontin.
Arsenal - Newcastle
(4-1)

O. Giroud (15'), Santi Cazorla (54'), O. Giroud (58'), Santi Cazorla (89') pour Arsenal , Ayoze Pérez (63') pour Newcastle United.


On attendait un sursaut, Arsenal a donc sursauté quatre fois. Quatre buts, deux d'Olivier Giroud, deux de Santi Cazorla, et voilà Newcastle à terre, et les Gunners qui reprennent leur marche en avant, une semaine après la cinglante défaite à Stoke. Arsène Wenger ne le dira pas publiquement, mais après ce net succès, il serait bien du genre à lâcher un bon : "je vous l'avais dit qu'il ne fallait pas s'inquiéter !". Avant le boxing-day, les Gunners reviennent donc à deux points de la quatrième place. Et au contraire de Liverpool et Tottenham, ils devraient retrouver les sommets du classement, car ils ont enfin leur équipe. Bon, à l'exception d'un Debuchy positionné en défense centrale pour l'instant, mais ça, ce n'est qu'un détail Parce qu'avec un Giroud enfin à 100%, Wenger peut aligner sa formation avec trois attaquants dans un 4-3-3, qui devient carrément un 4-1-4-1 : derrière Giroud en pointe et devant Flamini en sentinelle, se trouve une ligne fort séduisante avec Welbeck-Oxlade Chamberlain-Cazorla-Alexis Sanchez.
Domination outrageuse des Gunners
En face, Newcastle a beau exposer ses hommes en forme, Cissé, Colback, Ayoze Perez et Janmaat, l'absence pour suspension de Moussa Sissoko se fait trop sentir en début de match. Les locaux attaquent à tout va et font du camp de réparation adverse leur terrain de jeu préféré. Vu la technique des ouailles de Wenger, c'est extrêmement difficile pour les Magpies qui voient même le débutant Bellerin tenter un grand pont pour pontuer un rush. Logiquement Giroud ouvre le score au quart d'heure de jeu après. Un véritable saut à la Blake Griffin pour propulser un centre d'Alexis Sanchez au fond des filets. Dans la minute, les Gunners pensent doubler le score avec une incursion de Welbeck qui finit dans le petit filet opposé mais l'arbitre croit voir une charge de...








Arsenal - Newcastle
(4-1)

O. Giroud (15'), Santi Cazorla (54'), O. Giroud (58'), Santi Cazorla (89') pour Arsenal , Ayoze Pérez (63') pour Newcastle United.


On attendait un sursaut, Arsenal a donc sursauté quatre fois. Quatre buts, deux d'Olivier Giroud, deux de Santi Cazorla, et voilà Newcastle à terre, et les Gunners qui reprennent leur marche en avant, une semaine après la cinglante défaite à Stoke. Arsène Wenger ne le dira pas publiquement, mais après ce net succès, il serait bien du genre à lâcher un bon : "je vous l'avais dit qu'il ne fallait pas s'inquiéter !". Avant le boxing-day, les Gunners reviennent donc à deux points de la quatrième place. Et au contraire de Liverpool et Tottenham, ils devraient retrouver les sommets du classement, car ils ont enfin leur équipe. Bon, à l'exception d'un Debuchy positionné en défense centrale pour l'instant, mais ça, ce n'est qu'un détail Parce qu'avec un Giroud enfin à 100%, Wenger peut aligner sa formation avec trois attaquants dans un 4-3-3, qui devient carrément un 4-1-4-1 : derrière Giroud en pointe et devant Flamini en sentinelle, se trouve une ligne fort séduisante avec Welbeck-Oxlade Chamberlain-Cazorla-Alexis Sanchez.
Domination outrageuse des Gunners
En face, Newcastle a beau exposer ses hommes en forme, Cissé, Colback, Ayoze Perez et Janmaat, l'absence pour suspension de Moussa Sissoko se fait trop sentir en début de match. Les locaux attaquent à tout va et font du camp de réparation adverse leur terrain de jeu préféré. Vu la technique des ouailles de Wenger, c'est extrêmement difficile pour les Magpies qui voient même le débutant Bellerin tenter un grand pont pour pontuer un rush. Logiquement Giroud ouvre le score au quart d'heure de jeu après. Un véritable saut à la Blake Griffin pour propulser un centre d'Alexis Sanchez au fond des filets. Dans la minute, les Gunners pensent doubler le score avec une incursion de Welbeck qui finit dans le petit filet opposé mais l'arbitre croit voir une charge de...








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant