Arsenal remercie encore Giroud

le
0
Arsenal remercie encore Giroud
Arsenal remercie encore Giroud

Rien n’arrête Olivier Giroud actuellement. Quand il ne marque pas un but exceptionnel d’esthétisme et de classe, l’attaquant d’Arsenal en plante un qui pourrait compter en fin de saison.

D’un coup de tête dont il a le secret, l’international français a arraché l’égalisation dans le temps additionnel pour les Gunners à Bournemouth mardi (3-3) et commis une célébration en l'honneur de son chef d'oeuvre dominical. Le dernier rebondissement d’un scénario complètement fou, puisque les Londoniens étaient encore menés 3-0 à la 70eme minute. Mais Giroud a d’abord prolongé de la tête pour Alexis Sanchez, venu conclure de prêt (3-1, 70eme), avant de dévier en une touche pour Lucas Pérez, auteur d’une volée du gauche chirurgicale pour battre Artur Boruc (3-2, 75eme). Arsenal a ensuite poussé et les Cherries ont même terminé à dix après l’expulsion très sévère de Simon Francis pour un tacle sur Aaron Ramsey (82eme). C’en était trop pour qu’ils résistent jusqu’au bout, et Giroud s’est élevé plus haut que tout le monde à la 92eme minute pour sauver le minimum syndical. Trois sur trois pour Giroud Il n’en reste pas moins que les Londoniens n’ont pris qu’un point sur leurs trois derniers déplacements en Premier League et se retrouveraient à onze unités de Chelsea en cas de victoire des Blues sur Tottenham mercredi (21h00). Mais ce nul obtenu au Vitality Stadium est un moindre mal pour un Arsenal longtemps hors du coup. Pendant une bonne heure, elle s’est fait balader par une formation qui domine le ventre mou en championnat (9eme). Bournemouth mettait plus d’intensité et d’envie dans tout ce qu’il faisait, et ça s’est traduit rapidement au tableau d’affichage. Le chrono y tournait depuis vingt minutes à peine que les Cherries menaient déjà 2-0, grâce à Charlie Daniels (1-0, 16eme) et Callum Wilson sur penalty (2-0, 20eme). Quelques instants seulement après un avertissement sans frais pour Arsenal, le but de Wilson étant refusé pour un geste du bras, Ryan Fraser a rendu chèvre Hector Bellerin et glissé le ballon entre les jambes de Petr Cech (3-0, 58eme). Mais ça, c’était avant le réveil d’Arsenal et de Giroud, qui en est à trois buts sur ses trois derniers matchs de Premier League. Le tout pour priver Bournemouth de la première victoire de son histoire face aux Gunners. Swansea célèbre l’arrivée de Clement Dans les autres rencontres de la soirée, Swansea a célébré la nomination de Paul Clement aux postes de manager par un succès précieux à Crystal Palace (1-2). Sous les yeux de son nouveau coach, Angel Rangel a donné la victoire aux siens (88eme), cinq minutes seulement après l’égalisation de Wilfried Zaha. Les Swans ne sont ainsi plus derniers de Premier League et reviennent à un point de leur adversaire du soir, 17eme et premier non-relégable. De son côté, Stoke City a dominé Watford (2-0), avec des buts de Ryan Shawcross (45eme+3) et Peter Crouch (49eme). Les Potters font ainsi un bond au classement, de la 15eme à la 11eme place, en dépassant au passage les Hornets.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant