Arsenal : Quand Bendtner se prend pour P.Loko

le
0
Arsenal : Quand Bendtner se prend pour P.Loko
Arsenal : Quand Bendtner se prend pour P.Loko

Nicklas Bendtner perdu pour le football de haut niveau? A défaut de s'exprimer sur les pelouses de Premier League et de martyriser défenseurs et gardiens, l'attaquant des Gunners s'illustre en dehors des terrains. Mardi soir, tandis qu'Arsenal se faisait éliminer par le Bayern Munich en Ligue des Champions, le Danois, touché à un genou et qui n'a plus porté le maillot du club entraîné par Arsène Wenger depuis le 2 Février, était de passage à Copenhague, pour une soirée? visiblement très arrosée. L'enfant terrible du football danois, accompagné de trois amis, a agressé un chauffeur de taxi, relate le tabloïd danois B.T. « Ils étaient bien saouls, a déclaré le taximan. Bendtner et ses amis sont montés à l'arrière, et quand je me suis assis à l'avant, j'ai vu que la radio n'était plus là. Ils avaient également caché certaines de mes affaires entre les sièges. »

« Tu es gras comme un porc ! »

Visiblement excédé par le comportement de Bendtner et sa bande, le chauffeur leur a demandé de sortir de la voiture. L'ex joueur de la Juventus est alors entré dans une colère noire : «  Il m'a dit que j'étais gras comme un cochon, poursuit-il. Il est sorti de la voiture, et il a frotté son sexe contre une des portières, avec son pantalon déboutonné. Il a aussi fouetté le taxi avec sa ceinture. J'en ai vu des alcooliques à Copenhague depuis 25 ans, mais je n'avais jamais été confronté à ce genre de situation. » Une situation inconcevable pour un joueur qui déplorait récemment dans les colonnes de Jyllands-Posten l'image négative que les gens avaient de lui. « Les gens pensent que je suis un psychopathe, regrettait-il. Les clubs avec lesquels je discute pensent tous cela. L'image qu'ils ont, c'est que je passe mon temps à faire la fête, que je m'en fiche du foot. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant