Arsenal ne lâche pas Clément Grenier

le
0
Arsenal ne lâche pas Clément Grenier
Arsenal ne lâche pas Clément Grenier

Alors que son engagement expire en juin 2014, Clément Grenier (22 ans) n'est pas encore fixé sur son avenir sous les couleurs de l'Olympique Lyonnais. Une situation délicate pour le club du président Jean-Michel Aulas qui risque de le perdre gratuitement dans quelques mois. L'international français a été approché concrètement pour rempiler. Un nouveau bail de quatre ans est dans les tuyaux, mais le numéro 7 - qui perçoit actuellement aux alentours de 80 000 euros par mois - est jugé trop gourmand.

Trop gourmand ?

Auteur de sept buts et cinq passes décisives cette saison en championnat, Clément Grenier réclame aux alentours de 280 000 euros par mois (contre les 170-180 000 ? mensuels proposés par les Gones). L'OL ne souhaite pas s'aligner et le dossier est actuellement en stand-by. Une bonne nouvelle pour Arsenal, qui a récemment marqué son intérêt auprès du troisième du championnat de France. Les Gunners sont à l'affût pour récupérer le natif d'Annonay, qui plaît aussi à Liverpool ou encore à la Juventus Turin (ndlr : le Lillois Dimitri Payet a lui été ciblé en cas de départ de Gervinho). Même si le club lyonnais se verrait davantage se séparer de Yoann Gourcuff, qui s'est récemment rapproché de Jorge Mendes.

Naples a tenté Gonalons

En parallèle, Arsène Wenger, le manager des coéquipiers de Laurent Koscielny, lorgne aussi Maxime Gonalons, dont le contrat expire en juin 2016. Naples est aussi venu aux nouvelles. Une proposition de quinze millions d'euros était à l'étude, mais « JMA » a fermé la porte il y a quelques jours (ndlr : les Napolitains pensent aussi à Blaise Matuidi du PSG ou encore à Stéphane Mbia de QPR). Le milieu de terrain défensif de vingt-quatre ans n'est pas sur le marché à moins d'une offre de 18-20 M?. Les dirigeants lyonnais espèrent conserver leurs espoirs, mais ce n'est pas gagné?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant