Arsenal et Tottenham inséparables

le
0
Arsenal et Tottenham inséparables
Arsenal et Tottenham inséparables

Au bout d'un match équilibré et ouvert, Arsenal et Tottenham se sont quittés dimanche après-midi sur un nul logique (1-1). Kane a répondu à une erreur de Wimmer et Liverpool a, à son tour, l'occasion de prendre la tête.

Arsenal FC 1-1 Tottenham Hotspur FC

Buts : Wimmer (42e, csc) pour Arsenal // Kane (51e, s.p.) pour Tottenham.

Au fond, cela ne pouvait se terminer que comme ça. Ils se détestent mais semblent de plus en plus inséparables. Cela avait déjà été le cas la saison dernière, à deux reprises, mais cette fois encore, Arsenal et Tottenham se sont regardés dans les yeux sans pouvoir bomber le torse avec le totem de roi du North London derby. Chacun a eu sa période, chacun a touché des montants, chacun s'est fait peur et a cru pouvoir gratter un peu plus qu'un point. Mais non, Kane a répondu à l'erreur du malheureux Kevin Wimmer, et voilà les ennemis obligés de regarder Chelsea prendre un peu d'avance et Liverpool en position de prendre la tête le temps de la trêve internationale.

Wimmer, la première et la chute


Oublier. Mauricio Pochettino ne pense qu'à ça depuis des mois, quelques semaines et encore ces derniers jours. Oublier la fin de saison dernière où Arsenal était finalement passé devant ses Spurs sur le fil d'un final terrible. Oublier une série en cours de six matches consécutifs sans la moindre victoire, le moindre sourire et ce malgré le statut de seule équipe invaincue de Premier League après dix journées. Mais aussi, oublier ce nouveau dérapage européen cette semaine à Wembley contre le Bayer Leverkusen dans ce qui ressemblait à la plus mauvaise copie rendue sous Pochettino. Alors, pour ça, le coach argentin de Tottenham a débarqué à l'Emirates avec une tactique retravaillée mais surtout sa gâchette Harry Kane, absent depuis le 18 septembre dernier. Pourquoi ? Car Tottenham arrive chez son rival sans certaines bases (Alderweireld, Alli, Lamela) mais également sans Moussa Sissoko, suspendu après son coup de coude à Harry Arter contre Bournemouth. Résultat : Kevin Wimmer est titulaire pour la première fois de la saison et les Spurs se balancent à trois derrière. Côté Arsenal, Wenger joue la continuité d'un groupe qui n'a plus perdu depuis 15 matches toutes compétitions confondues et qui enregistre les retours de Walcott, Bellerín et Monreal. Giroud, lui, retrouve le banc.

Et l'expérimentation de Pochettino sonne au…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant