Arsenal coulent les Cygnes

le
0
Arsenal coulent les Cygnes
Arsenal coulent les Cygnes

Après une première période indigne, Arsenal s'est remis la tête à l'endroit et n'a fait qu'une bouchée de Swansea (0-3), ce samedi après-midi. Supérieurs techniquement et réalistes, les Gunners signent une cinquième victoire de rang et restent au contact du leader Manchester City.

Swansea FC 0-3 Arsenal FC

Buts : Giroud (49e), Koscielny (68e), Campbell (73e) pour les Gunners

Il en faudra donc bien plus pour faire vaciller les certitudes acquises par Arsenal. Les blessures à foison ? Arsène Wenger a toujours dû faire avec. La claque reçue contre Sheffield Wednesday cette semaine ? Une simple erreur. Ce samedi après-midi, dans l'enceinte du Liberty Stadium, les Gunners l'ont prouvé avec la manière en pliant une équipe de Swansea à court d'arguments (0-3). Après un premier acte raté, ils ont su élever leur niveau de jeu pour étouffer et asseoir leur domination lors du second. Les Frenchies Olivier Giroud et Laurent Koscielny ont notamment permis à Arsenal d'enchaîner avec une cinquième victoire consécutive en Premier League et d'engranger un peu plus de confiance. Pendant que José Mourinho n'en finit plus de sombrer, le sourire d'Arsène Wenger n'a jamais semblé aussi béat.

La panthère ne rugit pas


De la débâcle essuyée cette semaine face à Sheffield Wednesday en League Cup, Arsène Wenger ne choisit de reconduire que quatre titulaires (Čech, Mertasacker, Campbell et Giroud). Contraint de composer avec une infirmerie pleine, à laquelle s'est ajoutée Walcott et Oxlade-Chamberlain, le manager français peut tout de même compter sur ses principaux animateurs offensifs, à savoir Cazorla, Özil et Sánchez. En face, Swansea fait dans le classique avec son 4-3-2-1 habituel. Et c'est la paire Ki-Shelvey qui va dicter le rythme dès l'entame du match. Bénéficiant d'une possession de balle largement en sa faveur, les Swans progressent lentement mais sûrement dans le camp adverse. Sans, toutefois, parvenir à faire vaciller un bloc des Gunners parfaitement en place. Car ni Ayew ni Montero ne percutent dans leurs couloirs et les redoublements de passes latérales n'en finissent plus.

Dans ce qui tourne au round d'observation entre les deux formations, il faut une inspiration géniale du chauve Shelvey pour animer une partie morose. Sur une passe laser au milieu de terrain, l'ex-Red transperce toute la défense londonienne pour trouver Gomis, mais l'attaquant français tergiverse trop devant Čech et gâche une énorme occasion (21e). La plus nette de cette première période. Pas aussi acérées que…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant