Arsenal continue sa folle série

le
0
Arsenal continue sa folle série
Arsenal continue sa folle série

En déplacement sur la pelouse de Burnley, ce samedi après-midi, les Gunners n'ont pas laissé passer l'occasion de conforter leur deuxième place en disposant des Clarets, sur le score de 1-0.


Burnley - Arsenal
(0-1)

A. Ramsey (11') pour Arsenal.


Moqué, critiqué, voire conspué, Arsenal n'a pas connu un début de saison de tout repos. Très vite largués dans la course au titre, Wenger et sa bande ont, comme chaque année, été la cible de critiques incessantes. Salués pour la qualité de leur jeu tout en étant montrés du doigt pour leur incapacité à lutter avec les plus grands, les Gunners n'ont pourtant rien lâché. Et après une incroyable série de huit succès consécutifs, ce sont bien eux, les Canonniers, qui sont confortablement installés sur la deuxième marche du podium de Premier League. À quatre points de Chelsea, qui compte toutefois deux matchs en moins. Une saison pas tant ratée que ça, finalement.
Ramsey en buteur
Forts de sept succès consécutifs, toutes compétitions confondues, c'est en grands favoris que les Gunners se pointent sur la pelouse du Turf Moor, ce samedi, pour y affronter une équipe de Burnley engluée dans les bas fonds de la Premier League. La différence entre les deux équipes se fait d'ailleurs très vite ressentir sur le terrain, car même si Sam Vokes parvient à se créer la première occasion du match (5e), après avoir pris de vitesse un Per Mertesacker qui devrait de plus en plus songer à s'armer d'un déambulateur, ce sont bien les Londoniens qui ont le contrôle du jeu dans ce début de rencontre.

Il ne faut d'ailleurs pas attendre plus de douze minutes pour voir Aaron Ramsey ouvrir le score en reprenant, en force, un ballon contré par la défense de Burnley suite à une tentative de Sánchez. 1-0 après douze minutes de jeu, on se dit alors qu'Arsenal n'a plus qu'à dérouler pour faire le break le plus rapidement possible. Pourtant, les Gunners ont du mal à se défaire de valeureux Clarets et Ospina doit même y aller de sa parade pour empêcher Kieran Tripper de remettre les deux équipes à égalité sur un coup franc parfaitement tapé. Sans briller mais en étant bien organisés, les hommes de Wenger parviennent donc à rentrer aux vestiaires avec un petit but d'avance. C'est déjà…










Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant