Arrivée des premières imprimantes 3D domestiques à moins de 1.000 euros

le
2
Arrivée des premières imprimantes 3D domestiques à moins de 1.000 euros
Arrivée des premières imprimantes 3D domestiques à moins de 1.000 euros

2013 restera comme l'année de la démocratisation de l'impression 3D avec la sortie de plusieurs modèles pour particuliers. S'il est désormais possible d'imprimer chez soi des objets en 3D avec une imprimante à moins de 1.000 euros, cette technologie n'en est pourtant qu'à ses débuts.Le principe de l'impression 3D est de reproduire en trois dimensions n'importe quel objet, à base de plastique (ABS), de cire, de poudre minérale ou même d'amidon de maïs. Pour imprimer un objet en 3D, il est nécessaire de créer au préalable un modèle via un logiciel 3D, ou d'en télécharger un existant sur des catalogues en ligne dédiés.

Encore principalement destinées aux professionnels, les imprimantes 3D commencent néanmoins à investir la maison avec des premiers modèles disponibles à moins de 1.000 euros. Les particuliers peuvent ainsi imprimer chez eux gadgets, jouets ou accessoires de mode.

Une offre encore limitée en France

Très peu de modèles sont aujourd'hui disponibles dans le commerce via des sites français. L'une des imprimantes les moins chères est toutefois l'EX1-Basic de la société allemande 3D Freesculpt, proposée à 800 euros. Elle permet de créer des objets jusqu'à 22,5cm de long, 15cm de haut et 14,5cm de profondeur.

Les autres s'appellent Velleman K8200, 3D Stuffmaker ou encore Solidoodle, toutes ne sont pas encore disponibles en France, mais peuvent quand même être commandées directement sur les sites des fabricants. Signe que cette tendance se démocratise tout doucement, une boutique entièrement dédiée à l'impression en 3D a été inaugurée sur Amazon.com. Seule la plateforme américaine du géant de l'e-commerce propose pour le moment une page compilant un nombre important d'imprimantes et d'accessoires.

Les plus curieux peuvent aussi aller soutenir et financer des solutions alternatives, parfois moins chères, via la plateforme de financement participatif Kickstarter.

En ce qui concerne les consommables de ce type ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pascalcs le mercredi 27 nov 2013 à 12:22

    Et comme d’habitude, il y a déjà une offre Allemande (sans doute multiple) sur le marché et très probablement rien en France… Une illustration de plus de l’absence d’innovation dans notre pays vs. nos voisins.

  • faites_c le mercredi 27 nov 2013 à 10:30

    Magnifique 57000 imprimantes 3D devraient être mises sur le marché! Ca c'est du produit grand public!!!Déjà, j'ai un peu de mal à voir l'utilité d'une imprimante "normale" à mon domicile mais alors une imprimante 3D pour un particulier il faudra me donner l'argumentaire de vente : payer 1000 € une imprimante pour fabriquer un objet que je pourrai avoir pour moins de 30 €, il faut être sacrément "Geek" pour faire ce genre d'investissement inutile!