Arrivée à Genève du porte-parole de l'opposition syrienne

le
1
    GENEVE, 13 mars (Reuters) - Salim al Mouslat, porte-parole 
du Haut Conseil des négociations (HCN), la principale coalition 
de l'opposition syrienne, est arrivé dimanche à Genève où 
doivent s'ouvrir lundi de nouvelles discussions de paix sur un 
conflit qui vient d'entrer dans sa sixième année. 
    Il a affirmé que la délégation de l'opposition était prête à 
s'engager dans des discussions sérieuses pour mettre fin aux 
combats mais qu'elle refusait toujours que le président Bachar 
al Assad joue un rôle quelconque durant la transition politique. 
    "Nous attendons avec impatience le début des négociations 
demain pour parler du gouvernement de transition qui détiendra 
les pouvoirs exécutifs, notamment ceux de la présidence", a-t-il 
dit aux journalistes. 
    "Il n'y aura pas de place, durant cette phase comme durant 
les autres, pour les criminels (...), y compris Assad", a-t-il 
ajouté. "Nous espérons parvenir très rapidement à une solution. 
Nous voulons la fin  de l'effusion de sang." 
 
 (Suleiman al-Khalidi, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 9 mois

    combien de divisions (sur le terrain bien sûr) ?