«Arrêter la rigueur, c'est commettre une erreur»

le
0
INTERVIEW - Christian Saint-Étienne est économiste, titulaire de la chaire d'économie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers.

LE FIGARO. - Êtes-vous d'accord avec ceux pour qui l'austérité nuit à l'économie française?

Christian SAINT-ÉTIENNE. - Le gouvernement fait une erreur majeure de diagnostic économique: la crise de la France, désormais au cœur de la zone euro, est - tout comme celle de l'Italie et de l'Espagne - d'abord une crise de désindustrialisation. Les politiques français ont cru que la deuxième révolution industrielle, qui s'est achevée à la fin des années 1970, était la dernière. Ils ont eu tort et n'ont pas vu venir la troisième révolution industrielle, à l'œuvre dans le monde depuis trente ans, basée sur l'innovation technologique et le développement de l'entrepreunariat. Entre 1998 et 2012, la part de la valeur ajoutée industrielle dans le PIB français a baissé de 30 %, ce qui est le d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant