Arrêt des exportations indonésiennes de minerai de nickel en 2014

le
0
(Commodesk) La décision de l'Indonésie de cesser les exportations de minerai de nickel à partir de 2014 pourrait bouleverser le marché. L'objectif des autorités est de développer la filière dans le pays, explique le Groupe international d'études sur le nickel. Les acheteurs seraient ainsi incités à réaliser les opérations de transformation en Indonésie, et non plus dans des usines situées à l'étranger.

Le fait que l'interdiction ne soit effective que dans deux ans laissera le temps aux acheteurs de constituer des stocks. Notamment la Chine, à laquelle sont actuellement destinés près de 90% des exportations indonésiennes de minerai de nickel, ensuite utilisés pour la fabrication d'acier inoxydable.

Pour ne pas se plier aux exigences de l'Indonésie, les pays consommateurs pourraient toujours se tourner vers les Philippines, qui disposent d'un minerai aux caractéristiques comparables, selon le Groupe international d'études sur le nickel. L'Indonésie est le quatrième producteur mondial de nickel, avec 10% du volume total, soit deux fois plus que les Philippines.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant